Médias

Archives

1968. De grands soirs en petits matins

Ludivine Bantigny1968. De grands soirs en petits matins, Le Seuil, 464 p., 4 janvier 2018.

Présentation

À partir d’un travail dans les archives de toute la France, pour beaucoup inédites, Ludivine Bantigny restitue l’énergie des luttes, des débats, des émotions et des espoirs portés par les acteurs de 68 : toutes celles et tous ceux – ouvriers, étudiants, militants mais aussi danseurs, médecins, paysans, artisans, poètes d’un jour, et les femmes à parts égales avec les hommes – qui ont participé au mouvement. Elle s’intéresse aussi à « l’autre côté » : la police, le pouvoir et les oppositions à la contestation.
Son livre s’attache au vif des événements : à la diversité de leurs protagonistes plus qu’aux seuls porte-parole désignés, à leurs pratiques plus qu’à la rhétorique dont on les a ensuite enveloppés, à la grève qui met le temps en suspens. « Les événements » : si la formule est restée vague faute de pouvoir à coup sûr qualifier ce qui s’était passé, du moins a-t-elle le mérite de revenir précisément aux faits, aux projets, à l’inventivité, à tout ce qui a été imaginé, de grand et de petit, pour réellement « changer la vie ».

Plus d’informations sont disponibles sur le site de l’éditeur.

Table des matières

Introduction. L’événement au présent

  • 68 en mosaïque
  • Sans temps mort
  • Troubler l’ordre
  • Un internationalisme concret
  • Genre de l’événement, genre de l’engagement
  • Rêve général
  • Que faire ?

Prologue. « Glorieuses » ? Des années critiques

  • États critiques
    • Cesser d’hériter
    • Changements de temps
    • Feux de camps : tensions Ouest-Est et grands ébranlements
    • Les fragilités de la prospérité
  • « À bientôt, j’espère ! » Les mobilisations paysannes et ouvrières
    • Paysans en colère, liaisons ouvrières
    • Caen : « banc d’essai » et rampe de lancement
    • La France ne « s’ennuie » pas
  •  Lignes brisées : quelques recompositions politiques
    • Familles recomposées : nouvelles alliances et nouveaux projets
    • Étudiants en batailles rangées
    • Enragez-vous

première partie – Protagonismes

Chapitre I. Soyons tout. Étudiants, paysans, ouvriers : rencontres et solidarités

  • Ce n’est qu’un début
    • Mise en marche
    • Les mains fragiles
  • Grands soirs. Nuits et jours de solidarité
    • Le feu aux poudres
    • Des endroits pour une rencontre
    • Ouvriers, paysans nous sommes
    • Nous sommes tous des étrangers
    • Des journées particulières
    • Flins, un drapeau contemporain
  • Mauvais présages : le spectre du chômage
    • Cortège d’anxiétés
    • Une situation de génération

Chapitre II. L’esprit des lieux. Grèves, occupations et subversions

  • Sans préavis. Dynamique de la grève
    • Entrées en grève : continuités et nouveautés
    • La carte et le territoire
    • Extension du domaine de la lutte
  •  Dans la brèche des occupations
    • Les symboles de la subversion
    • Travail de la grève
    • Un défi aux hiérarchies
  • De haute lutte. Modalités et modulations des pratiques grévistes
    • L’exceptionnel normal
    • Organiser la solidarité
    • Lignes de haute tension
  •  Revendiquer la dignité
    • La grève au quotidien : l’exemple de Michelin
    • Les travaux et les jours
    • Perdre sa vie à la gagner ?

Chapitre III. Conflits intérieurs. Quelques antagonismes politiques et stratégiques

  • L’ordre du jour : la CGT et le PCF au vif de l’événement
    • Une « force tranquille »
    • Grenelle : protocole de désaccord ?
  • Des mots d’ordre : la discipline du Parti
    • Ordre, calme, autorité
    • La voix de la sagesse
  •  Passes d’armes
    • De « pseudo-révolutionnaires » « étrangers à la classe ouvrière »
    • Du sel sur les plaies
    • Crochets du gauche
    • Lignes de faille : accords et désaccords stratégiques

Chapitre IV. Un autre monde. L’internationalisme comme principe actif

  • Près du Vietnam
    • FNL vaincra
    • Le « Vietnam héroïque » : une solidarité critique
    • Le feu à la plaine
  • Ni patrie ni frontières : les manières du transfert
    • Comptes communs : vers une comparaison des situations
    • Lieux de rencontre, invitations au voyage
    • Une solidarité venue du monde entier
  • En circulation : textes, pratiques et expériences critiques
    • De Varsovie à Milan : importer les événements
    • D’Allemagne : après le nazisme, après le traumatisme
    • Les enjeux présents du Moyen-Orient
  • Passeurs d’ici et d’ailleurs
    • L’internationalisme comme viatique politique
    • De l’anticolonialisme à l’anti-impérialisme
    • Prolongements et reprises d’engagement

deuxième partie – De l’autre côté : Pouvoir, police et politique

Chapitre V. Que fait la police ? Dispositifs stratégiques et violences politiques

  • Une police remontée
    • Qui-vive : ajuster les dispositifs policiers
    • Outrages et « lâchages »
    • Exemplaires ou arbitraires ? Maurice Grimaud face aux conduites policières
  • Ordres et désordres des forces de l’ordre
    • Délits flagrants
    • La mort du commissaire Lacroix : un tournant dans l’événement
    • Barricades ! La violence des nuits blanches
    • L’institution policière et la violence des adversaires
  • Une police politique ?
    • La police des « services »
    • « Indicateurs » versus « agitateurs »
    • Le meilleur ennemi : à la poursuite de « Dany »

Chapitre VI. En haut lieu. Choix et stratégies du pouvoir

  • Diviser et mieux régner
    • Un général de division
    • Le bon grain et l’ivraie
    • Querelle de famille dans la majorité
  • Sous contrôle
    • La participation : un défi à la « chienlit » ?
    • Rencontre au sommet
    • Informations d’origine contrôlée
    • Faire taire l’adversaire
    • L’État contre-attaque
    • Les préfets mobilisés
    • Contre-propagande
    • Responsabilités limitées

Chapitre VII. Rappels à l’ordre. Les oppositions à la contestation

  • Tirer sur le rouge
    • Réaction en chaîne
    • L’empire d’Occident
    • « La démocratie à la voirie »
  • En découdre
    • Commandos et sections d’assaut
    • Au service de la nation
    • L’hommage au Général
  • Le communisme, voilà l’ennemi
    • Former les bataillons : les Comités de défense de la République
    • Manifestants de la patrie
    • Le communisme ne passera pas : une obsession des candidats

troisième partie – L’expérience sensible du politique

Chapitre VIII. Que la joie demeure. Expérience sensible et affects mobilisateurs

  • Un heureux événement
    • L’art de la joie
    • De l’audace !
    • Gens heureux
  • Les raisons de la colère
    • Par corps
    • Ravages, carnages
    • La haine
    • Les stratégies du discrédit ou les usages de la pathologie
  • Peurs bleues
    • Le parti de la peur ?
    • Peurs paniques, peurs politiques
    • Conjurer la peur

Chapitre IX. Temps de paroles et éclats de voix

  • Les merles moqueurs ou le rire de mai
    • Rire aux larmes et rire au nez
    • Gaieté de cœur
    • Rire jaune, rire rouge
  • Poétique du politique
    • Couplets et sonnets
    • Fin des lendemains
    • Mettre en vers la colère
  • De l’art dans la vie
    • Pleins chants
    • Plutôt la vie

Chapitre X. Féminin-masculin. Sexe et genre de l’événement

  • Mères, ménagères ou mégères : le sexisme ordinaire
    • Machisme ambiant, sexisme violent
    • Ailleurs ou à côté : places et espaces sexués
    • L’intersection des revendications
  • Se désassigner, devenir sujet
    • Troubler le genre
    • L’effraction des « premières fois »
    • Debout ! Le retard relatif du féminisme français
  • La révolution a-t-elle un sexe ?
  • Le corps du délit
    • Sans entraves ?
    • La vérité nue dans la rue

Chapitre XI. Le temps ravivé. Conscience historique et temporalités

  • Les tâtonnements de l’événement
    • Temps de qualité
    • Un temps-mouvement
    • Les exigences de l’urgence
  • Faire histoire. Au secours du présent
    • L’histoire commentaire et l’histoire repère
    • Donner suite au passé
    • La Commune n’est pas morte
    • Référence historique et raisonnement stratégique : l’éclair du Front populaire
    • La guerre recommencée ?
    • L’Algérie ou l’impossible oubli
  • Clôture du temps ou commencement ?
    • Fermer le ban, fermer le temps
    • L’avenir dure longtemps

quatrième partie – Changer la vie. Projets et futurs imaginés

Chapitre XII. Demander le possible. Pratiques de la critique et imagination politique

  • Les choses de la vie
    • L’enfance de l’art
    • La ville est à nous
    • Lieux communs
  • Sens critiques
    • Ne pas avaler
    • La fin des mandarins ?
  • Mises en examen : un enseignement en jugement
    • Lettres mortes
    • Des savoirs situés ou l’impossible neutralité
    • Loin des lycées napoléoniens
  • « Dieu n’est pas conservateur » : l’Église aux prises de la critique
    • De bonne foi
    • Une Église réformée
    • À boulets rouges

Chapitre XIII. Changer de base. Autonomie, autogestion et émancipation

  • Sans estrades ni chaires ? Les ambiguïtés de l’autonomie universitaire
  • L’autonomie ou le manifeste d’une nouvelle ère
    • Les antinomies de l’autonomie
    • Les faux-semblants du « pouvoir étudiant » ?
  • Sous la bannière autogestionnaire
    • Les voyages de l’autogestion
    • L’œuvre des travailleurs eux-mêmes
  • Une ruse de l’histoire ? Autogestion versus participation
    • Autocritique de l’autogestion
    • La dissociation capital-travail

Chapitre XIV. Le rouge et le noir. Quelques imaginaires révolutionnaires

  • Parler d’elle : la révolution désirée
    • Un espoir de grand soir ?
    • La fin des « comme avant », la nouveauté des commencements
  • Tout un programme
    • L’espérance révolutionnaire : pouvoir populaire et pouvoir ouvrier
    • Révolution et transitions
  • La ligne rouge
    • Le capitalisme en procès
    • Et si… ? Le réel de l’utopie

Épilogue ?

Une arrière-saison. Bilans, déceptions, prévisions

  • Terminer une grève
    • Acquis de conscience
    • Négocier pied à pied
    • Générosité ou charité ? Les aides publiques aux grévistes
  • À moitié vide ou à moitié plein : le dernier verre et la coupe amère
    • Le salaire de l’ardeur
    • L’amertume et les vexations
    • Raison et sentiments : un abîme entre les jugements
  • Retour à la normale ?
    • Garder les sortants : la conclusion des élections
    • Revendications de patrons
    • « Le mois dernier tout s’en allait » : l’appel au peuple réactivé
    • Influences et inspirations : le monde en ébullition

Conclusion. Par-delà le rire et l’oubli

  • Les ondes longues du passé
  • Dorénavant
  • Donner du sens a-t-il un sens ?

Comments are closed.