Médias

Archives

BELLAVITIS Anna

anna.bellavitis@univ-rouen.fr

Directrice du Groupe de Recherche d’Histoire EA 3831

Professeure d’histoire moderne (classe exceptionnelle)-PEDR

Membre honoraire de l’Institut Universitaire de France 

Thèmes de recherche: histoire de Venise; histoire italienne; histoire sociale, de la famille, des femmes et du genre; histoire du travail; histoire des catégories sociales; histoire urbaine, XVIe siècle.

Cours 2021-2022 :Master 1-2 Sciences historiques: Séminaire de l’axe Genre, familles, générations; Licence 3: Histoire de l’Italie dans un long XVIe siècle; Licence 2: Histoire des femmes dans l’Europe moderne.

Anna Bellavitis (Udine, 25.01.1960), après une Laurea en Histoire à l’Université de Bologne en 1987 (Mention 110/110 summa cum laude), a poursuivi ses études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris (Concours national du Ministère de la Recherche Italien pour allocations doctorales à l’étranger, 1988), et soutenu sa thèse de Doctorat Nouveau Régime en Histoire, sous la direction de Philippe Braunstein, en 1996 (Mention: Très honorable et félicitations du jury à l’unanimité). Elle a enseigné, comme Lectrice d’Italien, à l’Université François Rabelais de Tours (1994-96) et comme Maîtresse de conférences en histoire moderne aux Universités de Lyon2-Louis Lumière (1996-2001) et Paris Ouest-Nanterre (2001-2009). En 2007, elle a soutenu son Habilitation à diriger des recherches en histoire moderne à l’Université de Lyon2-Louis Lumière (garant: Serge Chassagne) et, depuis 2009, elle est Professeure d’histoire moderne à l’université de Rouen. De 2014 à 2019 elle a été membre senior de l’Institut Universitaire de France.

Responsabilités dans la recherche en France

-2019-2023: Membre du Conseil National des Universités (Section 22, Collège A)

-2019-2022 : Membre du Conseil exécutif de l’Université Franco-Italienne

-Depuis 2018: Membre du Comité directeur du GIS Institut du Genre

-2014-2019: Membre senior de l’Institut Universitaire de France

-2014-2017: Présidente de la Commission d’admission de l’École Française de Rome ;

-2014-2017:  Membre du Conseil scientifique de l’École Française de Rome ;

-2003-2009 : Membre du Conseil National des Universités (Section 22, Collège B)

Participation à comités d’évaluation HCERES

-2019: Membre du comité d’évaluation de l’Université Paris-Est-Marne-La-Vallée

-2012: Présidente du comité de visite HCERES du Centre Roland Mousnier

-2010: Membre du comité de visite du LAHRHA

Responsabilités pédagogiques et administratives à l’Université de Rouen:

-Depuis 2020: Présidente de la CCSE 22ème section

-2018-2020: Directrice adjointe Recherche et Présidente du Conseil Scientifique de l’UFR Lettres et Sciences Humaines

-Depuis 2017: Directrice du Groupe de Recherche d’Histoire (GRHis) EA3831

-Depuis 2017: responsable, pour l’Université de Rouen, des activités du Consortium de collaboration académique en histoire du genre entre les universités de Madrid-Autonoma, Napoli-Federico II, Napoli-Orientale, Roma3,  Rouen-Normandie, Vienne

-2014-2016 : Co-responsable de l’Axe 5: Identités, inégalités, genre de l’Institut de Recherche Interdisciplinaire Homme Société (IRIHS) et du Grand Réseau de Recherche “Culture et Société en Normandie” (GRR-CSN).

-2011-2017: Directrice adjointe du Groupe de Recherche d’Histoire (GRHis) EA3831

-2011-2015: Responsable du Master Sciences historiques

-Depuis 2009: Co-responsable de l’axe Genre, familles et générations du GRHis.

Responsabilités dans la recherche en Italie

-Depuis 2021: Correspondante extérieure de la Deputazione di Storia patria per le Venezie

-Depuis 2020: Membre du Conseil scientifique du ‘Centro di ricerca’ RI.VE.-Rinascimenti Veneziani de l’Université de Venise Ca’ Foscari

-Depuis 2019: Membre du Conseil scientifique de l’Association ‘Progetto Rialto’ (Venise);

-Depuis 2015: Membre du Conseil scientifique du ‘Centro di elaborazione culturale’ Gender History Research Center de l’Université de Naples-L’Orientale

-Depuis 2014: Membre du Collège des enseignants du Doctorat en Histoire des Universités de Padoue-Venise-Vérone

-Depuis 2014: Expertises pour l’Agence d’évaluation de la recherche italienne (ANVUR)

-2013-2016 : Membre du Bureau de la Società Italiana delle Storiche (SIS);

-2008-2015: Membre du Collège des enseignants du Doctorat International en Histoire du genre de l’Université de Naples-L’Orientale

Enseignement à l’étranger et responsabilités de diplômes internationaux

-2019, septembre-décembre: Visiting Professor Università Ca’ Foscari de Venise dans le cadre du Programme d’accueil de professeurs invités de l’Université Franco-Italienne. Cours en anglais de 30 heures: Women and Gender History. Séminaire en italien de 10 heures: Dentro l’Archivio. Introduzione alla società veneziana attraverso i suoi documenti.

-2017, Avril-Mai: Visiting Professor à l’Université de Naples Suor Orsola Benincasa: cours en angels de 30 heures: Women & gender history in early modern Europe: work, rights & family.

-Depuis 2015: Création et direction pour l’Université de Rouen du Double Diplôme / Double Degree : Master en Sciences Historiques de l’Université de Rouen / Laurea magistrale in studi storici dal Medioevo all’età contemporanea, Università di Udine et Università di Trieste

-2014-2020: Création et direction pour l’Université de Rouen du Double Diplôme / Double Degree : Master en Sciences Historiques de l’Université de Rouen / Laurea magistrale in storia dal Medioevo all’età contemporanea, Università Ca’ Foscari di Venezia  (financement Vinci de l’Université Franco-Italienne 2015-2018).

-2012-2017: Cours et séminaires aux Universités de Dundee (Ecosse), Madrid-Autonoma (Espagne), Udine, Venise-Ca’ Foscari (Italie) et Vienne (Autriche), dans le cadre des accords Erasmus Teacher Staff Mobility.

Responsabilités dans l’édition (France et Italie):

-Depuis 2020: Membre du comité éditorial de la collection Storia delle donne e di genere, Viella, Rome

-Depuis 2017: Membre du comité scientifique de la collection Strumenti di storia del Friuli, Forum editrice universitaria, Udine.

-Depuis 2017: Membre du comité de lecture de la revue Mélanges de l’Ecole Française de Rome – Italie et Méditerranée

-2015-2018: Membre du comité scientifique de la revue Genesis. Rivista della Società Italiana delle Storiche;

-Depuis 2015: Membre du comité scientifique de la revue Rives méditerranéennes (TELEMME, UMR 7303);

-Depuis 2013: Co-directrice de la collection Genre à lire… et à penser, aux Presses Universitaires de Rouen et du Havre.

-2009-2014: Membre de la rédaction de la revue Genesis. Rivista della Società Italiana delle Storiche;

-Expertises pour:

Southern Illinois University; University of Exeter

Revues: Annales. Histoire, Sciences SocialesAnnales de démographie historiqueAnnales de Normandie; Continuity and Change; European History Quarterly; Gender & HistoryGenesis. Rivista della Società Italiana delle Storiche; Genre & HistoireGeschichte und Region / Storia e regioneHistoire Urbaine; Mélanges de l’École Française de Rome; Renaissance Studies; Mediterranea. Ricerche storiche.

Maisons d’édition: Brill; Ecole Française de Rome; Palgrave-Macmillan; Routledge.

Prix

-Prix “Gisa Giani” de l’Istituto di Storia dell’Umbria contemporanea (XIV edizione) pour le livre: Il lavoro delle donne nelle città dell’Europa moderna, Rome, Viella, 2016 .

 Programmes de recherche internationaux financés: direction et participation

-2020-2023: Cooperation partner du projet: The Role of Wealth in Defining and Constituting Kinship Spaces from 16th to the 18th Century (dir. Margaret Lanzinger; Christina Janine Maegraith – Univ. Wien)

-2017-2019: Atelier trilatéral Villa Vigoni / Fondation Maison des Sciences de l’Homme/ Deutsche Forschungsgemeinschaft : Construire l’Archive de l’histoire des femmes et du genre en Europe. Droits, travail et corps du moyen âge à l’époque contemporaine : direction scientifique : A. Bellavitis; Simona Feci (Univ. Palermo); Sandra Maß (Université Bochum) (financement de trois rencontres à la Villa Vigoni)

-2015-2019: direction avec Valentina Sapienza et Frédéric Kaplan : GAWS. Garzoni: Apprenticeship, Work, Society, Projet du Fonds National Suisse de la recherche (FNS) et de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), porté par l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne et les Universités de Lille3 et de Rouen (embauche d’un IE sur 2 ans; financement de la recherche, des colloques et des publications). 

-2015- 2018: Producing Change: Gender and Work in Early Modern Europe, Leverhulme Trust, porté par Alexandra Shepard (Glasgow University), avec la collaboration de Amy Erickson (Cambridge University); Maria Agren (Uppsala University);   Anna Bellavitis (Université de Rouen), Carmen Sarasua (Universidad Autonoma de Barcelona); Ariadne Schmidt (Leiden University). (financement colloques annuels et publications)

-2013-2015: membre du comité de pilotage du Projet Garzoni. Apprentissage, Travail, Société à Venise à l’époque moderne, dirigé par Valentina Sapienza (Université de Lille3); en collaboration avec: Università Ca’ Foscari – Venezia; Université de Rouen; Archivio di Stato di Venezia; Ecole Pratique des Hautes Etudes; Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne; Fondazione Giorgio Cini di Venezia; Universités de Rijeka, Ljubljana et Warwick (financement de la recherche préliminaire au dépôt du projet ANR).

-Depuis 2004: Membre du Réseau Européen de Recherche Gender différences in the history of European légal cultures” (Université Justus Liebig de Giessen)

-1987-1990: Chercheure dans le projet de la Fondazione Benetton de Trévise (Italie): Le campagne trevigiane, XV-XVI secolo

 Programmes de recherche nationaux financés: direction et participation

-2019-2022: Membre du Projet ANR: Processetti: Mariage et mobilité à Venise (dir. Jean-François Chauvard, Université Paris1)

Région Normandie

-2019-2021: Direction scientifique du Projet MAR.VEN. : Edition numérique des statuts des cops de métier vénitiens, dans le cadre du Projet RIN COR.NUM., dirigé par Tony Gheraert (IRIHS-Université de Rouen) (financement Région Normandie: 9 mois de post-doc)

-2017 -2019 : responsable scientifique du Projet Région Normandie GRR-CSN : TAGTransmission, apprentissage, genre. Equipe de recherche: Laura Casella (Univ. Udine); François Delisle (Univ. Rouen); Monica Martinat (Univ. Lyon2); Francesca Medioli (independent scholar, précédemment Univ. Reading); Orla Smyth (Univ. Le Havre);  Beatrice Zucca Micheletto (Univ. Cambridge) (financement mobilité et recherche) 

-2012-2014- direction avec Virginie Lemonnier-Lesage et Beatrice Zucca Micheletto: Femmes, droit, travail à l’époque moderne (Normandie/Europe) (Grands Réseaux de Recherche-Culture et Société en Normandie; Université de Rouen – GRHIS et CUREJ – et Archives Départementales de Seine Maritime) (financement de la recherche et de l’exposition). 

École Française de Rome

-2012-2016 – direction avec Manuela Martini et Raffaella Sarti: Travail en famille, travail non rémunéré. Formes et acteurs du travail domestique productif en Europe (XVe-XXIe siècle) (École Française de Rome, Université de Rouen-GRHIS, Université Paris Diderot-Paris 7-ICT, Università di Urbino Carlo Bo)

-2008-2011 – direction avec Jean-François Chauvard et Paola Lanaro: Fidéicommis et mécanismes de conservation des biens. Entre normes juridique et pratiques sociales (Italie/Europe, de la fin du Moyen Âge à la fin du XVIIIe siècle) (École Française de Rome, Université Paris Ouest-Nanterre, Università Ca’ Foscari-Venezia) (financement de colloques annuels).

-2008-2011 – direction avec Laura Casella et Dorit Raines: Modèles familiaux et cultures politiques à l’époque moderne, (École Française de Rome, Université Paris Ouest-Nanterre, Université de Rouen, Università di Udine, Università Ca’ Foscari-Venezia) (financement de colloques annuels).

-2005-2007 – direction avec Isabelle Chabot et Igor Mineo: Familles, savoirs, reproduction sociale (Italie-Europe, XIIIe-XVIIIe siècles) (École Française de Rome; Université Paris Ouest-Nanterre, Università di Palermo) (financement de colloques annuels).

Organisation de colloques, séminaires, journées d’étude et expositions

Expositions:

-2020-2021: Membre du Comité scientifique de l’exposition: Titian’s Vision of Women: Beauty – Love – Poetry: Kunsthistorisches Museum-Vienna (octobre 2021).

-2015, 13 mars-26 juin: organisation avec Virginie Jourdain (ADSM): Exposition Femmes au travail en Seine Maritime, 1500-1914 aux Archives départementales de Seine Maritime (Pôle Grammont-Rouen) avec la collaboration du GRR Culture et Société en Normandie.

Organisation de Semaines internationales de formation doctorale

-2021, 4-8 octobre: Naples, Istituto di studi sul Mediterraneo, CNR: VII Semaine d’études doctorales en Histoire et économie des pays de la Méditerranée :Les femmes dans les monarchies européennes. Paradigmes institutionnels, rôles politiques et économiques, modèles culturels (XIIIe-XIXe siècles) (CNR-ISMed, CNR ISEM, Università Suor Orsola Benincasa, GRHis, Istituto storico italiano per il Medioevo, Università dell’Aquila, Universitat de Barcelona, Universidad de Castilla La Mancha, Universidad de Santiago de Compostela, University of Crete)

-2021, 29 septembre-1er octobre: Université de Naples-Federico II: Atelier doctoral Gender History : Freedoms, (Universités de Madrid Autonoma, Napoli Orientale, Napoli Federico II, Roma3, Rouen-GRHIS, Wien)

-2019, 30 septembre-4 octobre: Naples, Istituto di studi sul Mediterraneo, CNR: VI Semaine d’études doctorales en Histoire et économie des pays de la Méditerranée : Il notaio nella società dell’Europa mediterranea (secc. XIV-XIX) , membre du Comité scientifique (CNR-ISMed, CNR ISEM, Università Suor Orsola Benincasa, Rouen-GRHis, Istituto storico italiano per il Medioevo, Universitat de Barcelona)

-2018, 1-5 octobre, Naples, Istituto di studi sulle società del Mediterraneo, CNR: Semaine d’études doctorales en Histoire et économie des pays de la Méditerranée : Paesaggio religioso nell’Europa mediterranea (secc. XIV-XIX) , membre du Comité scientifique (ISSM-CNR, Università Suor Orsola Benincasa, GRHis, Istituto storico italiano, MMSH-Aix Marseille)

-2018, 5-8 juin: Université de Rouen, Atelier doctoral : Genre et espace public dans l’histoire, en collaboration avec les Universités de Madrid Autonoma, Napoli Orientale, Napoli Federico II, Roma3, Wien. Organisation: Anna Bellavitis. Soutien du GRHis, de l’Institut Universitaire de France, de la Région Normandie (Projet GRR TAG).

-2017, 2-6 octobre, Naples, Istituto di studi sulle società del Mediterraneo, CNR: Semaine d’études doctorales en Histoire et économie des pays de la Méditerranée : Il credito: fiducia, solidarietà, cittadinanza (secc. XIV-XIX) , membre du Comité scientifique (ISSM-CNR, Università Suor Orsola Benincasa, Rouen-GRHis, Istituto storico italiano, MMSH-Aix Marseille)

-2017, 3-7 juillet – Arezzo, Fraternita dei Laici: X Seminario di Studi dottorali “Fonti per la storia dell’economia europea (secoli XII-XVII)”: Apprendistato e trasmissione dei saperi, organisé par: Université de Rouen-GRHIs, Institut Universitaire de France, GRR CSN-Projet TAG, Université de Lille3-IRHIS, ANR-Projet GAWS, IHMC, Université Paris7, Fraternita dei Laici di Arezzo, Università di Siena-DSFUCI di Arezzo. membre du Comité scientifique

-2016, 3-7 octobre, Naples, Istituto di studi sulle società del Mediterraneo, CNR: Semaine d’études doctorales en Histoire et économie des pays de la Méditerranée : Donne e lavoro: attività, ruoli e complementarietà (secc. XIV-XIX) , membre du Comité scientifique (ISSM-CNR, Università Suor Orsola Benincasa, Rouen-GRHis, Istituto storico italiano, MMSH-Aix Marseille)

-2015, 22-24 juin – Università di Napoli – L’Orientale (Procida): Graduate conference: Gender and crisis in history (organisation GRHis/IUF, Università di Napoli-L’Orientale et Federico II), membre du comité scientifique.

-2013, 9-12 septembre – Université de Rouen: organisation de la “Semaine de haute formation du Doctorat international en histoire du genre”: Gender, rights and work in past and present societies. Interdisciplinary approaches, avec la collaboration du GRHIS, de l’IRIHS et de l’École Doctorale Histoire Mémoire Patrimoine Langage de l’Université de Rouen et des Universités de Naples-L’Orientale et Madrid-Autonoma.

-22-27 septembre 2008 – Université de Paris Ouest-Nanterre : Université européenne d’été “Semaine de haute formation du Doctorat international en histoire des femmes et des identités de genre”, avec le soutien financier du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche dans le cadre des initiatives liées au semestre de présidence française de l’Union Européenne (avec la collaboration du CHISCO et de l’École doctorale Milieux, cultures et sociétés du passé et du présent de l’Université Paris Ouest-Nanterre).

 

Organisation de colloques internationaux

-2021, 18-20 novembre: Casa internazionale delle donne, Roma: Membre du Comité scientifique du Colloque Casa dolce casa? Dal lavoro a domicilio allo smart working.

-2021, 8 octobre: Ateneo di Brescia: Membre du Comité scientifique de la Journée d’études: L’associazionismo femminile in Italia in età contemporanea 

-2021, 9-12 juin: Université de Vérone: Membre du Comité scientifique du Congrès de la Società Italiana delle Storiche 

-2019, 4-5 novembre: Fondazione Giorgio Cini Venezia et Archivio di Stato di Venezia: Colloque international Garzoni. Apprenticeship, Work, Society in Early Modern Venice, 16th-18th centuries, avec Valentina Sapienza (Université Ca’ Foscari de Venise et Université de Lille). Colloque de clôture du Programme de recherche ANR/FNS.

-2019, 22 mars: Ateneo di Brescia: Journée d’études: Il lavoro delle donne nelle città europee tra età moderna e età contemporanea, avec Nadia M. Filippini, Paola Lanaro, en collaboration avec Società Italiana delle Storiche, Camera del Lavoro, Comune di Brescia.

-2019, 16-17 janvier: Université de Venise-Ca’ Foscari: workshop Producing Change: Gender, Work and Apprenticeship in Early Modern Europe, en collaboration avec l’IUF, le Projet GRR-CSN TAG-Région Normandie, Le Projet ANR/FNS GAWS et le Leverhulme Trust. 

-2018, 20-21 novembre: Deuxième séminaire (Travail) de l’Atelier Trilateral de Villa Vigoni / Fondation Maison des Sciences de l’Homme/ Deutsche Forschungsgemeinschaft : Construire l’Archive de l’histoire des femmes et du genre en Europe. Droits, travail et corps du moyen âge à l’époque contemporaine, direction avec avec Simona Feci et Sandra Mass.

-2017, 4-7 décembre: Premier séminaire (Droits) de l’Atelier Trilateral de Villa Vigoni / Fondation Maison des Sciences de l’Homme/ Deutsche Forschungsgemeinschaft : Construire l’Archive de l’histoire des femmes et du genre en Europe. Droits, travail et corps du moyen âge à l’époque contemporaine, direction avec avec Simona Feci et Sandra Mass.

-2016, 17-19 novembre, Rouen, Maison de l’Université : 8e Colloque international du Réseau européen “Gender différences in the history of European légal cultures”: Nord vs Sud. Genre, droit, économie dans l’Europe moderne,  organisation avec Beatrice Zucca Micheletto (GRHIS, Institut Universitaire de France, Université Justus Liebig de Giessen).

-2016, 12-14 mai – Ecole Française de Rome: Vint-cing ans après/Vent’anni dopoLes femmes au rendez-vous de l’histoire, hier et aujourd’hui, Colloque international à l’occasion du XXVe anniversaire de la publication de L’Histoire des femmes en Occident, dirigée par Georges Duby et Michelle Perrot et du XXe anniversaire de la publication de la Storia delle donne in Italia, organisé par École française de Rome, Società Italiana delle Storiche, Università di Padova, Université Paris Diderot-ICT, Université de Rouen Normandie-GRHis, avec le soutien de: Institut Universitaire de France, Université Franco-Italienne, PluriGenre/IHP/Paris Diderot et sous le patronage de: Giunta centrale per gli studi storici. Membre du Comité scientifique et d’organisation  

-2014, 10-11 octobre – Université de Venise-Ca’ Foscari et Archivio di Stato de Venise: colloque international Garzoni. Apprendistato, lavoro e società a Venezia e in Europa (XVI-XVIII secolo), organisation avec Martina Frank (Université de Venise-Ca’ Foscari), Michel Hochmann (EPHE-Paris), Valentina Sapienza (Université de Lille3, IRHiS), avec la collaboration de l’Université Ca’ Foscari (Venise), des Archives d’État de Venise,  de l’EPHE (Paris), de la MESHS (Lille3), du GRHIS (Rouen) et avec le soutien de l’Université Franco-Italienne.

-2006, 4-5 décembre, Université de Paris Ouest-Nanterre : colloque international Les contraintes de la transmission à l’époque moderne. Enjeux symboliques et patrimoniaux, avec Laurence Croq (Université Paris -Nanterre) et Monica Martinat (Université Lumière-Lyon2),  en collaboration avec l’École doctorale Milieuxcultures et sociétés du passé et du présent et le CHISCO de l’Université Paris Ouest-Nanterre, et le LAHRA, UMR 5190.

-2005, 29 septembre, Université de Paris Ouest-Nanterre : journée d’études : Mobilités sociales et mobilités géographiques en Europe (XVIe-XVIIIe siècles), avec Laurence Croq (Université Paris Ouest -Nanterre) et Monica Martinat (Université Lumière-Lyon2),  en collaboration avec le CHISCO, Université Paris Ouest-Nanterre et le LAHRA, UMR 5190.

-2005, 9-11 juin, Istituto storico Lucchese – Lucques: colloque international Famiglie e poteri in Italia tra Medioevo ed epoca moderna (XIV-XVII secolo), avec Isabelle Chabot (Université de Trieste) Daniela Lombardi (Université de Pise), Marilyn Nicoud (Ecole Française de Rome), Brigitte Marin (Ecole Française de Rome), Silvana Seidel Menchi (Université de Pise), en collaboration avec la Municipalité de Lucques, l’Institut Historique de Lucques, l’École Française de Rome, l’Université Paris Ouest-Nanterre (CHISCO) et l’Université de Pise.

– 2004 , 25-27 mars, Université de Lyon2-Lumière : colloque international Commerce, voyage, expérience religieuse XVIe-XVIIe siècles, avec Albrecht Burkardt (Université Lyon2), Gilles Bertrand (Université de Grenoble) , Guillaume Garner (École Normale Supérieure-Lyon), Wolfgang Kaiser (Université de Aix-Marseille I), Yves Krumenacher (Université de Lyon3), en collaboration avec: CHISCO, Université Paris Ouest Nanterre; CRIPA, Université Mendès France, Grenoble ; TELEMME, UMR 6570, Université de Provence.

– 2003, 22-24 avril, Université de Paris Ouest-Nanterre : colloque international Identités, appartenances, revendications identitaires, XVIe-XVIIIe siècles, avec Marc Bélissa, Monique Cottret, Laurence Croq, Jean Duma -Centre d’Histoire Sociale et Culturelle de l’Occident (CHISCO), Université Paris Ouest-Nanterre.

-2008, 8-10 mai, Université de Venise: colloque international Donne a Venezia. Spazi di libertà e forme di potere (XVI-XVIII secolo), avec Giuseppe del Torre, Nadia Filippini, Mario Infelise, Claudio Povolo et Tiziana Plebani (Université Ca’ Foscari de Venise), avec la collaboration de l’Université Ca’ Foscari de Venise (Dipartimento di Studi Storici), de la Società Italiana delle Storiche (SIS), de la Municipalité de Venise et du CHISCO, Université Paris Ouest-Nanterre.

 

Organisation de Sessions et Panels dans Congrès internationaux

-2017, 2-4 novembre, Paris, European Labour History Network Conference: Session Travail, apprentissage, création dans l’Europe moderne, organisation avec Valentina Sapienza (Projet ANR/FNS GAWS)

-2017, 30 mars-1 avril – Chicago: Congrès annuel de la Renaissance Society of America: organisation du Panel:  The Economy of a Renaissance City: Venice, 15th–17th Centuries

-2016, 24-27 août – EAHU-Helsinki: Session: Gender, credit and creditworthiness in premodern cities (1200-1800), organisation avec Andrea Bardyn (Leven University) et Cathryn Spence (Vancouver Island University)

-2012-14 avril – ESSHC-Glasgow: Panel: Working with kin in Early Modern and Modern Europe, Panel à l’European Social Science and History Conference, Glasgow, organisation avec Manuela Martini (ICT-Université Paris-Diderot), avec la collaboration de ICT-Université Paris-Diderot et du GRHIS de l’Université de Rouen.

– 2010, 8-10 avril – Venise: Congrès annuel de la Renaissance Society of America: Women and men in the economy of Venice Thirteenth to Eighteenth century), I-II, Panels au: Renaissance Society of America, Annual Meeting, organisation avec Linda Guzzetti (Technische Universität, Berlin), avec la collaboration du GRHIS de l’Université de Rouen.

 

Organisation de Colloques nationaux

2019, 18 juin: Université de Rouen: Journée d’études du Projet de recherche Transmission, Apprentissage, Genre à l’époque moderne (Normandie/Europe) du GRR CSN de la Région Normandie, avec Laura Casella (Università di Udine) et Francesca Medioli (GRHis-Université de Rouen)

-2015, 13 mars – Archives départementales de Seine maritime: organisation de la journée d’études internationale: Femmes, droits, travail à l’époque moderne (Normandie / Europe) avec la collaboration du GRR Culture et Société en Normandie et de l’Institut Universitaire de France.

-2014, 18 juin – Université de Lille3: journée d’études : Le “Projet Garzoni”: Arts, métiers, apprentissage entre Venise et l’Europe (XIVe-XVIIIe siècle), organisation avec Valentina Sapienza (Université de Lille3, IRHiS), avec la collaboration de la MESHS (Lille3) et du GRHIS (Rouen).

 

Colloques et journées d’étude dans le cadre des programmes de recherche de l’École Française de Rome

-2014, 23-24 octobre – Ecole Française de Rome : colloque international Entre maison, famille et entreprise. Obligations familiales et travail non rémunéré pour le marché de la fin du moyen âge à l’époque contemporaine, organisationavec Manuela Martini (Paris-Diderot, ICT) et Raffaella Sarti (Urbino-Carlo Bo) et avec la collaboration du GRHIS, de l’ICT (Paris-Diderot), de l’Université de Urbino-Carlo Bo, et avec le soutien du GIS Institut du Genre (CNRS) et de l’Université Franco-Italienne.

– 2012-5 octobre – Université de Rouen : journée d’études : Travail en famille, travail non rémunérée.en Europe (XVe-XXIe siècle),  organisation avec Manuela Martini (ICT-Université Paris-Diderot), avec la collaboration de  l’École Française de Rome, du GRHIS de l’Université de Rouen et de ICT-Université Paris-Diderot.

-2011-16 septembre – Université de Paris7-Diderot : journée d’études : Travail en famille, travail non rémunérée. Économies familiales, normes et pratiques du travail productif non rémunéré en Europe, organisation avec Manuela Martini (ICT-Université Paris-Diderot), avec la collaboration de ICT-Université Paris-Diderot et du GRHIS de l’Université de Rouen.

-2010-26 novembre – Université de Rouen : journée d’études : Réseaux, familles, générations, organisation avec Laura Casella (Université d’Udine) et Dorit Raines (Université Ca’ Foscari de Venise), avec la collaboration de l’École Française de Rome, du GRHIS de l’Université de Rouen et de l’Université d’Udine.

-2010-1-2 octobre – Université de Venise-Ca’ Foscari : Fedecommesso e meccanismi di conservazione dei patrimoni, organisation avec Jean-François Chauvard (École Française de Rome) et Paola Lanaro (Université Ca’ Foscari de Venise), avec la collaboration de l’École Française de Rome, de l’Université Ca’ Foscari de Venise et du CHISCO, Université Paris Ouest-Nanterre.

-2009, 30-31 octobre– Université de Udine: journée d’études : La famiglia al confine. Sistemi politici, reti sociali et modelli educativi tra ‘500 e ‘800, avec Laura Casella (Université d’Udine) et Dorit Raines (Université Ca’ Foscari de Venise), avec la collaboration de l’École Française de Rome et du CHISCO, Université Paris Ouest-Nanterre.

-2009, 23-24 avril –  Ecole Française de Rome :  colloque international: Fidéicommis et tutelle publique. Approche comparée, avec Jean-François Chauvard (École Française de Rome) et Paola Lanaro (Università Ca’ Foscari de Venise), avec la collaboration de l’École Française de Rome.

-2008 28 novembre– Université de Paris Ouest-Nanterre : journée d’études  : Économie du mariage, avec Laura Casella (Université d’Udine) et Dorit Raines (Université Ca’ Foscari de Venise), avec la collaboration de l’École Française de Rome et du CHISCO, Université Paris Ouest-Nanterre.

-2007, 23-24 novembre, Université de Paris Ouest-Nanterre : colloque international La justice des familles, XIVe-XIXe siècle, avec Isabelle Chabot et Igor Mineo (Université de Palerme), en collaboration avec l’École Française de Rome, le CHISCO, Université Paris Ouest-Nanterre, et l’Université de Palerme.

-2007, 21 septembre, Université de Palerme : journée d’études : La transmission des savoirs techniques : à travers et en dehors des familles (Europe, XIVe-XVIIIe siècles), avec Isabelle Chabot et Igor Mineo (Université de Palerme), en collaboration avec l’École Française de Rome et l’Université de Palerme.

-2006, 26-27 mai, Ecole Française de Rome : journée d’études : Famille, genre et transmission du pouvoir politique dans l’Europe d’Ancien Régime, avec Isabelle Chabot et Igor Mineo (Université de Palerme), en collaboration avec l’École Française de Rome et l’Université de Palerme.

 

 

PUBLICATIONS

 –Livres

Women’s work and rights in early modern urban Europe, London, Palgrave Macmillan, 2018 (XIV-264 p.)

Il lavoro delle donne nelle città dell’Europa moderna, Rome, Viella, 2016 (248 p.) – Le livre a obtenu le prix “Gisa Giani” de l’Istituto di Storia dell’Umbria contemporanea (XIV edizione).

Famille, genre, transmission à Venise au XVIe siècle, Rome, École Française de Rome, 2008 (241 p.)

Identité, mariage, mobilité sociale. Citoyennes et citoyens à Venise au XVIe siècle, Rome, École Française de Rome, 2001 (419 p.) (http://books.openedition.org/efr/2213)

Noale. Struttura sociale e regime fondiario in una Podesteria nella prima metà del Cinquecento, Trévise, Canova/Fondazione Benetton, 1994 (XVI-222 p.)

 

 –Direction d’ouvrages 

Regards croisés sur l’historiographie d’aujourd’hui, avec Dominique Barjot, Olivier Feiertag, Bertrand Haan, Paris, SPM, 2020.

Vingt-cinq ans après. Les femmes au rendez-vous de l’histoire hier et aujourd’hui, avec Enrica Asquer, Giulia Calvi, Isabelle Chabot, M. Cristina La Rocca, Manuela Martini, Rome, Ecole Française de Rome, 2019 .

Gender, Law and Economic Well-Being in Europe from the Fifteenth to the Nineteenth Century. North versus South?, avec Beatrice Zucca Micheletto, London and New York, Routledge, 2019

What is Work? Gender at the Crossroads of Home, Family and Business from the Early Modern Era to the Present, avec Raffaella Sarti et Manuela Martini, Oxford, New York, Berghahn Books, 2018

Garzoni. Apprendistato e formazione tra Venezia e l’Europa in età moderna, avec Martina Frank et Valentina Sapienza, Mantova, Universitas studiorum, 2017.

“Tout ce qu’elle saura et pourra faire”. Femmes, droits, travail en Normandie du Moyen Âge à la Grande guerre, avec Virginie Jourdain, Virginie Lemonnier Lesage, Beatrice Zucca Micheletto, Mont Saint Aignan, PURH, 2015.

Construire les liens de famille dans l’Europe moderne,  avec Laura Casella et Dorit Raines, Collection “Changer d’époque”, n° 26, PURH 2013.

Spazi, poteri, diritti delle donne a Venezia in età moderna, avec Nadia M. Filippini et Tiziana Plebani, Vérone, Quiedit,  2012.

Genre, Femmes, histoire en Europe (France, Italie, Espagne, Autriche), avec Nicole Edelman, Presses Universitaires de Paris Ouest-Nanterre, 2011. (http://books.openedition.org/pupo/2857)

La justice des familles. Autour de la transmission des biens, des savoirs et des pouvoirs (Europe, Nouveau Monde, XIIe-XIXe siècle), avec Isabelle Chabot, Rome, École Française de Rome 2011.

Famiglie e poteri in Italia tra Medioevo ed epoca moderna (XIV-XVII secolo), avec Isabelle Chabot, Rome, École Française de Rome 2009. 

Mobilité et transmission dans les sociétés de l’Europe moderne, avec Laurence Croq, Monica Martinat, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2009.

Identités, appartenances, revendications identitaires, XVIe-XVIIIe siècles, avec Marc Belissa, Monique Cottret, Laurence Croq, Jean Duma, Paris, Nolin, 2006.

Perle e impiraperle. Un lavoro di donne a Venezia tra ‘800 e ‘900, avec Nadia Maria Filippini, Maria Teresa Sega, Venise, Arsenale, 1990.

 

-Direction de numéros de revues et de dossiers dans des revues

Apprentissages, Etats et sociétés dans l’Europe moderne, avec Valentina Sapienza, dossier dans Mélanges de l’Ecole Française de Rome, Italie-Méditerranée, 131-2, 2019: https://journals.openedition.org/mefrim/6897.

Familles laborieuses. Rémunération, transmission et apprentissage dans les ateliers familiaux de la fin du Moyen Âge à l’époque contemporaine en Europe, avec Manuela Martini et Raffaella Sarti,  dossier dans Mélanges de l’Ecole Française de Rome, Italie-Méditerranée, 128-1, 2016: https://mefrim.revues.org/2366.

Household economies, social norms and practices of unpaid market work in Europe from the sixteenth century to the present, avec Manuela Martini, “The History of the Family”, Vol. 19, No. 3, 2014.

Famiglie al confine, avec Laura Casella et Dorit Raines, dossier dans Mélanges de l’Ecole Française de Rome, Italie-Méditerranée, 125-1, 2013: http://mefrim.revues.org/1007.

Fidéicommis. Procédés juridiques et pratiques sociales (Italie-Europe, Bas Moyen Âge-XIXe siècle), avec Jean-François Chauvard et Paola Lanaro, dossier dans Mélanges de l’Ecole Française de Rome, Italie-Méditerranée, 124-2, 2012: http://mefrim.revues.org/649.

Donne, lavoro, economia a Venezia tra Medioevo ed età moderna, avec Linda Guzzetti, “Archivio Veneto” 3, 2012.

Flessibili / Precarie, avec Simonetta Piccone Stella, “Genesis”VII/1-2, 2008, Rome, Viella, 2009.

Genres, métiers, apprentissages dans trois villes italiennes à l’époque moderne, dossier dans Histoire Urbaine 15, avril 2006.

 

– Articles 

-Revues à comité de lecture

“Maîtres et « garzoni”: la transmission des savoirs techniques et artistiques à Venise à l’époque moderne”, avec Valentina SapienzaMEFRIM, 131-2 | 2019, p. 253-271 : http://journals.openedition.org/mefrim/6632

-“Introduction” au dossier Apprentissages, Etats et sociétés dans l’Europe moderne, MEFRIM, 131-2 | 2019, p. 201-206, avec Valentina Sapienza, http://journals.openedition.org/mefrim/6380

-“Les “Garzoni” vénitiens entre apprentissage, service domestique et travail salarié”, MEFRIM, 131-1, 2019, p. 77-86, https://journals.openedition.org/mefrim/5986

-“Travail des femmes, genre au travail, de l’époque moderne au XXIe siècle”, avec Isabelle Lespinet-Moret, Historiens et géographes, 438, 2017, p. 61-69 (Dossier “L’histoire du travail au carrefour”, dir. par M. Pigenet)

-“Une histoire de la famille à part entière?”, avec Manuela Martini et Raffaella Sarti, MEFRIM, 128-1, 2016, https://mefrim.revues.org/2433

-“Household economies, social norms and practices of unpaid market work in Europe from the sixteenth century to the present”, avec Manuela Martini,  The History of the Family, Vol. 19, No. 3, 2014, p. 273–282.

-« Maestre e apprendiste a Venezia tra Cinque e Seicento », Archivio Veneto, 3, 2012, p. 127-144.

-« Mitgift in Venedig zwischen Mittelalter und Frühen Neuzeit », L´Homme. Zeitschrift fuer feministische Geschichtswissenschaft, 22, 2011 p. 23-37.

-« Famille et hiérarchies sociales à Venise au XVIIe siècle », XVIIe siècle, octobre 2010, n° 249, 62e année, n° 4, p. 675-687.

-« Storia delle donne e storia di genere di età moderna : qualche riflessione nel contesto storiografico francese », Genesis-Il mestiere di storica (VIII,1, 2009), mai 2010, p. 95-111.

– “Genres, métiers, apprentissages dans trois villes italiennes à l’époque moderne”,  Histoire Urbaine 15, avril 2006, p. 5-12.

-“Apprentissages masculins, apprentissages féminins à Venise au XVIe siècle”,  Histoire Urbaine 15, avril 2006, p. 49-73.

– “Genere e potere politico tra Medioevo ed epoca moderna”, Quaderni Storici, 118, 2005 p. 230-38.

-“Der Code Civil in Frankreich”, L´Homme. Zeitschrift fuer feministische Geschichtswissenschaft, 14, 1 (2003), p. 83-89.

-“Dot et richesse des femmes à Venise au XVIe siècle”, Clio, Histoire, Femmes et Sociétés, 7, 1998, p. 91-100.

-“Per cittadini metterete…La stratificazione della società veneziana cinquecentesca tra norma giuridica e riconoscimento sociale”, Quaderni Storici, 89, 1995, p. 359-383.

-Chapitres de livres

-“Das Leben der Frauen im Venedig des 16. Jahrhunderts”, in Sylvia Ferino-Pagen, Francesca Del Torre Scheuch, Wencke Dieters (dir.), TIZIANs FRAUENBILD Schönheit – Liebe – Poesie, SKIRA-Kunst Historisches Museum Wien, 2021, p. 61-74

-“Chapitre 7. – « Histoire des femmes, histoire du genre (2010-2019)”, in Dominique Barjot, Anna Bellavitis, Olivier Feiertag, Bertrand Haan (dir.), Regards croisés sur l’historiographie d’aujourd’hui, Paris, SPM, 2020, p. 133-142

-“The Ties that Bind”, in Joanne M. Ferraro (ed.), A Cultural History of Marriage, vol. 3, ed. by Joanne M. Ferraro, A Cultural History of Marriage in the Renaissance and Early Modern Age, London, Bloomsbury, 2020, p. 69-82

-“Il lavoro femminile nell’artigianato urbano in età moderna. Alcune considerazioni”, in Paola Avallone, Gemma Colesanti (dir.), Donne e lavoro. Attività, ruoli e complementarietà (secco. XIV-XIX), Cagliari, CNR, 2019, p. 251-271.

-“Apprenticeship in Early Modern Venice”, avec Giovanni Coalizza et Riccardo Cella, in Maarten Prak, Patrick Wallis (eds.), Apprenticeship in Early Modern Europe, Cambridge University Press, 2019, p. 106-137.

-“Mujeres y corporaciones de oficio en Italia y en Francia en la Edad Moderna”, in Angels Solo Parera (ed.), Artesanos, gremios y género en el sur de Europa (siglos XVI-XIX), Universidad de Barcelona, Icaria editorial, 2019, p. 55-75

-“Le genre du travail dans les villes d’Europe moderne: quelques considérations autour d’un problème historique’, dans Olivier Andurand, Myriam Deniel-Ternant, Caroline Galland, Valérie Guittienne-Mürger, Histoires croisées. Politique, religion et culture du Moyen Âge aux Lumières. Etudes offertes à Monique Cottret, Paris, PUPN, 2019, p. 55-67.

-‘Introduction: North versus South: Gender, Law and Economic Well-Being in Europe in the the Fifteenth to the Nineteenth Century’, avec Beatrice Zucca Micheletto in Gender, Law and Economic Well-Being in Europe from the Fifteenth to the Nineteenth Century. North versus South?, avec Beatrice Zucca Micheletto, London and New York, Routledge, 2018, p. 1-28.

-‘Stepfamilies and inclusive families in Early Modern Venice’, in Lyndan Warner (ed.), Stepfamilies in Early Modern Europe 1400-1800, New York, Routledge, 2018, p. 56-72.
– ‘Lavoro in famiglia, lavoro non remunerato’, in Renata Ago (dir.) Storia del lavoro in Italia. L’età moderna, Rome, Castelvecchi, 2018, p. 175-198.
–  ‘Workplace cultures’, in Deborah Simonton ans Anne Montenach (eds.), A Cultural History of Work, vol. 3, ed. by Bert De Munck and Thomas Max Safley, A Cultural History of Work in the Early Modern Age, London, Bloomsbury, 2018, p. 89-100.

-“The Urban Imaginary as a Social and Economic Factor: Renaissance Cities and the Fabrication of Quality, Fifteenth to Seventeenth Centuries”, avec Bert De Munck, in Ilja Van Damme, Bert De Munck, Andrew Miles (eds.), Cities and Creativity from the Renaissance to the Present, New York & London, Routledge, 2017, p. 45-65

 -“Patterns of Transmission and Urban Experience. When Gender Matters” in Deborah Simonton (ed.),  The Routledge History Handbook of Gender and the Urban Experience, Abigdon-New York, Routledge, 2017, p. 11-20.

-“Family and Society”, in E. Dursteler (dir.), A companion to Venetian History, 1400-1797, Leiden, Éd. Brill, 2013, p. 319-352.

-“Élites , familles et res publica dans l ’Italie moderne. Quelques considérations et des documents”, in  L. Coste, S. Minvielle et F.-Ch. Mougel (dir.) Le concept d’élites en Europe de l’Antiquité à nos jours, Pessac, Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2013, p. 351-365.

-“Mariages, témoins et contrats dans les milieux populaires vénitiens à l’époque moderne”, in A. Bellavitis, L. Casella, D. Raines (dir.), Construire les liens de famille dans l’Europe moderne, PURH 2013, p. 35-48.

-“La dote a Venezia tra Medioevo ed età moderna”, in A. Bellavitis, N.M. Filippini et T. Plebani (dir.), Donne a Venezia. Spazi di libertà e forme di potere, sec. XVI-XVIII, Quiedit, Verona, 2012 p. 5-20.

-“Héritage et tutelle à l’époque moderne : le cas de Venise”, in A. Bellavitis, N. Edelman (dir.), Genre, Femmes, histoire en Europe (France, Italie, Espagne, Autriche), Presses Universitaires de Paris Ouest-Nanterre, 2011, p. 209-231.

-“Education”, in S. Cavallo, et S. Evangelisti (dir.), A Cultural History of Childhood and Family in the Early Modern Age (1400-1650), Oxford-New York, Berg, 2010, p. 95-111.

-“Women, Family and Property in Early Modern Venice”, in J. Sperling, S. Kelly Wray (dir.), Across the Religious Divide Women, Property and Law in the Wider Mediterranean (ca. 1300-1800), New York-Londres, Routledge, 2010, p. 175-190.

– “La réciprocité de l’échange matrimonial : enjeux économiques et politiques”, in L. Faggion, L. Verdon (dir.), Le don et le contre-don, Aix-en-Provence, PUP 2010, p. 99-115.

-“Quando la Seconda corona della Veneta Repubblica si racconta : La Cronichetta da ca’ Ziliol”, in J. Grubb, Family Memoirs from Venice, 15th-17th Centuries, Comitato per la pubblicazione delle Fonti relative alla Storia di Venezia, Rome, Viella, 2009, p. XXI-L.

-“La sposa del mare”; “Apprendiste e maestre”; “Il lusso delle donne”; “Patrizie e cittadine: i diritti di cittadinanza delle donne”, in T. Plebani (dir.), Storia di Venezia, città delle donne. Guida ai tempi, luoghi e presenze femminili, Venezia, Marsilio, 2008, p. 30; 70; 72; 81.

– “People and Property in Florence and Venice”, avec Isabelle Chabot, in M. Ajmar, F. Dennis (dir.), The Renaissance at home : art and life in the Italian house 1400-1600, Londres, Victoria & Albert Museum publications, 2006, p. 76-85.

-“Le travail des femmes dans les contrats de la Giustizia Vecchia, à Venise, au XVIe siècle” in I. Chabot, J. Hayez, D. Lett (dir.), La famille, les femmes, le quotidienTextes offerts à Christiane Klapisch-Zuber, Paris, Publications de la Sorbonne, 2006, p. 181-95.

-“Patrimoni e matrimoni a Venezia nel Cinquecento”, in G. Calvi, I. Chabot (dir.), Le ricchezze delle donne. Diritti patrimoniali e poteri familiari in Italia (XIII-XIX secc.), Torino, Rosenberg & Sellier, 1998, p. 149-160.

-“Mythe et réalité des Cittadini vénitiens au Moyen Âge et à l’époque moderne” in A. Fontana, G. Saro (dir.), La république des castors, Venise 1297-1797, ENS, Fontenay-St. Cloud, 1996, p. 81-92.

-“Una storia familiare, una storia edilizia”, in G. Bellavitis, Palazzo Montereale Mantica, Pordenone, 1987 , p. 10-55.

-Actes de colloques

-“Alberto Tenenti e la storia della società veneziana”, in: M. Aymard, F. Dupuigrenet Desroussilles, C. Ossola, La Renaissance d’Alberto Tenenti (1924-2002): Portrait intellectuel d’un historien franco-italien, Studi Veneziani, n. s., LXXII (2015), PIsa-Roma, 2016, p. 113-122

-“Paternité, famille et entreprise à Venise (XVe-XVIIIe siècle)”, in Aude-Marie Certin (dir.), Formes et réformes de la paternité à la fin du Moyen Âge et au début de l’époque moderne, Frankfurt am Main, Peter Lang, 2016, p. 113-129.

-“Venezia protofemminista? Diritti e doveri dotali, trasmissione di beni e di responsabilità nella Venezia del ‘500: una questione di genere”, in Cécile Berger, Fabien Coletti (dir.), Les figures du féminin “en rupture” à Venise: courtisanes, actrices et ‘putte’ du XVIe au XVIIIe siècle, Université Toulouse II-Jean Jaurès, 2016, p. 83-103.

-“Faranno quel che vorranno”. Testamenti femminili e empowerment nella Venezia del Cinquecento”, in Saveria Chemotti, Maria Cristina La Rocca (dir.), Il genere nella ricerca storica, Padoue, Il Poligrafo, 2015, p. 1018-1029.

– “Gender and apprenticeship in Early Modern Western Europe. Some considerations ”, in Grethe Jacobsen, Heide Wunder (dir.), East meets West: a gendered view of legal tradition, (2011, 10-12 March. Budapest: 6th Conference of the International Research Network Gender differences in the history of European legal cultures), Kiel, Solivagus-Verlag, 2014, p. 209-217.

-“Écrire l’histoire du mariage à l’époque moderne”, in Le mariage et la loi dans la fiction narrative avant 1800. Actes du XXIe colloque de la SATOR, Université Paris VII-Denis Diderot, 27-30 juin 2007. Études réunies et présentées par François Lavocat, avec la collaboration de Guiomar Hautcoeur, Louvain-Paris-Walpole, MA, éditions Peeters, 2014, p. 25-40.

-“‘Tal che chi lei vede stima veder raccolto in breve spatio il mondo’. Identità sociali e critica a Venezia tra Cinque e Seicento”, in B. Paul (dir.), Celebrazione e autocritica. La Serenissima e la ricerca dell’identità veneziana nel tardo Cinquecento, Rome, Viella, 2014, p. 17-37.

-“Dare credito, fiducia, responsabilità alle donne (Venezia, secolo XVI)”, in G. Petti Balbi et P. Guglielmotti (dir.), Dare credito alle donne donne nell’Europa medievale e moderna, Asti, Centro Studi Renato Bordone sui Lombardi, sul credito e sulla banca, 2012, p. 239-248.

-“Legal regulation: civic and guild control – Italy and France”, in A. L. Erickson, M. Agren, (dir.), Women’s Work in Early Modern Europehttp://gaw.hist.uu.se

–”Il testamento : un diritto, un dovere o uno spazio di libertà?”, in R. Ago, B. Borrello (dir.) Circolazione di beni, circuiti di affetti. La famiglia europea in età moderna, Roma, Viella 2009, p. 7-29.

-“Genre, transmission et mobilité sociale: quelques notes bibliographiques” in A. Bellavitis, L. Croq, M. Martinat (dir.), Mobilité et transmission dans les sociétés de l’Europe moderne, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2009, p. 13-23.

“Transmission et circulation des biens entre contraintes juridiques et libertés testamentaires”, in A. Bellavitis, L. Croq, M. Martinat (dir.), Mobilité et transmission dans les sociétés de l’Europe moderne, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2009, p. 185-201.

-“Et vedoando sia donna et madonna. Guardianship and remarriage in Early Modern Venice”, in G. Jacobsen, H. Vogt, I. Dubeck, H. Wunder (dir.), Favoured and less favoured in law and legal practice: Gender, Power and Authority (12th-19th centuries) http://www.kb.dk/da/publikationer/online/fund_og_forskning/less_more/index.html

-“La gouvernance du luxe : Venise et ses pompe”s in B. Dumons, O. Zeller (dir.), Gouverner la ville en Europe du Moyen Âge au XXe siècle Paris, L’Harmattan, 2006, p. 29-36.

-“Ars mechanica e gerarchie sociali a Venezia tra XVI e XVII secolo” in M. Arnoux, P. Monnet (dir.), Le technicien dans la cité en Europe occidentale (1250-1650), Roma, Ecole Française de Rome, 2004, p. 161-179.

– “Alla ricerca delle cittadine”, in G. Calvi (dir.), Innesti. Storia delle donne, storia di genere, storia sociale, Roma, Viella, 2004, p. 3-20.

-“Quasi-città e terre murate in area veneta : un bilancio per l’epoca moderna”, in E. Svalduz (dir.), L’ambizione di essere città. Piccoli, grandi centri nell’Italia rinascimentale, Venezia, Istituto Veneto di Scienze, Lettere e Arti, 2004, p. 97-119.

 – “Redéfinition des élites urbaines après un rattachement : la problématique italienne”, in D. Turrel (dir.), Villes rattachées, villes reconfiguréesXVIe-XXe siècles, Tours, Presses Universitaires François-Rabelais, 2003, p. 75-83.

– “Donne, cittadinanza e corporazioni tra Medioevo ed età moderna : ricerche in corso” , in N. M. Filippini, T. Plebani, A. Scattigno (dir.), Corpi e Storia, Donne e uomini dal mondo antico all’età contemporanea, Roma, Viella, 2002, p. 87-104.

– “Un lavoro a domicilio a Venezia : l’infilatrice di perle” (avec N. M. Filippini, M. T. Sega), in P. Nava (dir.), Operaie, serve, maestre e impiegate, Torino, Rosenberg & Sellier, 1992, p. 178-190.

-Revues sans comité de lecture

-“La famiglia “ cittadina ” veneziana nel XVI secolo : dote e successione. Le leggi e le fonti”, Studi veneziani, 1995, p. 55-68.

-“Condizioni di lavoro e lotte delle operaie. La Manifattura Tabacchi di Venezia tra Otto e Novecento”, Venetica, 1994, p. 41-53.

-“Una villa fra due acque : villa Gradenigo Dolfin a Castelfranco Veneto (XVI-XIX sec.)”, Storia e Cultura, 12, 1993, p. 62-67.

-“L’impiraressa vénitienne. Grèves et syndicats de femmes dans l’industrie du verre à Venise”, Sources, Travaux historiques, 25, 1991, p. 22-26.

-“L’histoire des femmes en Italie. Bilan de quinze années de débats”, Cahiers du Centre de recherches Historiques, EHESS, 5, 1990, p. 61-72.

-“Un’economia femminile a Venezia. Gerarchie di lavoro e forme di prestito fra le infilaperle” (avec N. M. Filippini, M. T. Sega), Memoria. Rivista di Storia delle donne, 21, 1987, p. 24-44.

-Articles de Diffusion  de la recherche

-“Un cochon pour carnaval ou un mari pour la vie?”, Venise, la cité-monde, Les collections de L’Histoire, n° 71, avril-juin 2016,  p. 66-67.

-“Serenissima a numero chiuso. Il diritto di cittadinanza a Venezia tra XIV e XV secolo”, Storia & Dossier, 1, 1993, p. 50-53.

Traductions

-De l’Anglais à l’Italien :

Brenda and Robert Vale, La casa autonoma. Prevedere e progettare l’autosufficienza, Padoue, F. Muzzio, 1984 (avec E. Battistel)

-De l’Italien au Français :

Domenico Rizzo, « Corps, genre et sexualité. Traces matrimoniales à l’époque moderne », in Anna Bellavitis, Nicole Edelman (dir.), Genre, Femmes, histoire en Europe (France, Italie, Espagne, Autriche), avec Nicole Edelman, Presses Universitaires de Paris Ouest-Nanterre, 2011, p. 125-149 (avec N. Edelman)

Alessandra Gissi, « Un mythe incertain et inoxydable : le 8 mars en Italie (1910-1958) », in Anna Bellavitis, Nicole Edelman (dir.), Genre, Femmes, histoire en Europe (France, Italie, Espagne, Autriche), avec Nicole Edelman, Presses Universitaires de Paris Ouest-Nanterre, 2011, p. 391-408 (avec N. Edelman)

-Du Français à l’Italien :

Nicole Edelman, « Il genere come strumento di analisi nella storia contemporanea : il caso francese », Genesis, Il mestiere di storica, VIII/1, 2009, p. 113-123

Anne-Sophie Beau, « Gli impieghi precari nella grande distribuzione francese », Genesis, Flessibili/Precarie, VII/1-2, 2008, p. 107-119

Frank Dellion, « Il lavoro femminile in una fabbrica di cascami di seta di Briançon »Genesis, Flessibili/Precarie, VII/1-2, 2008,  p. 121-137.

Paul Delsalle,« Il lavoro delle donne nella Franca Contea al tempo degli Asburgo (1493-1678) », Genesis, Flessibili/Precarie, VII/1-2, 2008, p. 219-232

-De l’Anglais au Français :

Daryl Hafter, « Introduction », in Anna Bellavitis, Virginie Jourdain, Virginie Lemonnier Lesage, Beatrice Zucca Micheletto (dir.),“Tout ce qu’elle saura et pourra faire”. Femmes, droits, travail en Normandie du Moyen Âge à la Grande guerre, Mont Saint Aignan, PURH, 2015,p. 11-17

Gayle K. Brunelle, « De la péninsule ibérique à la Normandie : des femmes d’affaires (XVIe et XVIIe siècle) », in Anna Bellavitis, Virginie Jourdain, Virginie Lemonnier Lesage, Beatrice Zucca Micheletto (dir.),“Tout ce qu’elle saura et pourra faire”. Femmes, droits, travail en Normandie du Moyen Âge à la Grande guerre, Mont Saint Aignan, PURH, 2015,p. 83-85

-Compte-rendus pour:

Annales. Histoire, Sciences Sociales; Annali. Recensioni. On line; Archivio Veneto; Clio. Femmes, genre, histoire; Cultural and Social History Journal; Genesis. Rivista della Società Italiana delle Storiche; Histoire Urbaine; L’Histoire; Quaderni Storici; Rassegna degli Archivi di Stato; Renaissance Quarterly; Reti medievali; Revue d’Histoire moderne et contemporaine; Speculum; TSEG-The Low Countries Journal of Social and Economic History.

Direction de thèses et HDR 

-Garante pour Habilitation à Diriger des Recherches

-Monica Martinat, Des institutions aux individus (XVIe—XVIIIe siècles). Penser, faire et raconter l’histoire sociale, Université de Rouen, 8 décembre 2015. M. Martinat est professeure d’histoire moderne à l’Université Lyon2-Louis Lumière.

-Thèses soutenues

-Alexandra Amiot, L’éducation à Rouen à l’époque moderne, (allocation régionale Haute-Normandie, GRR-CSN, 2016-2019), Université de Rouen, 29 novembre 2021; A. Amiot est enseignante.

-Louise Bonvalet, Etre sorcier à Venise à l’époque moderne, co-tutelle avec Federico Barbierato, Université de Vérone (allocation doctorale Universités de Padoue, Venise et Vérone, 2017-2020), Université de Padoue, 30 avril 2021; L. Bonvalet est lectrice de Français à l’Université de Padoue.

-Marie Malherbe: Le jeu de la pourpre et du bâtard. Les enfants illégitimes de patriciens face à l’aristocratie vénitienne à travers cinq procès en justice civile au dernier siècle de la République (1694-1780), co-tutelle avec Luciano Pezzolo, Université de Venise-Ca’ Foscari, (salariée-inscription 2015), Université de Rouen, 18 décembre 2020. M. Malherbe est professeure d’histoire au Lycée français de Vienne (Autriche).

-Emilie Fiorucci, Les merciers à Venise, XVe-XVIIe siècle, co-direction avec Luca Molà, Institut Universitaire Européen (allocation IUE-2015-2019), IUE, 10 décembre 2020. E. Fiorucci a été post-doctorante (2021) dans le cadre du projet COR.NUM. de l’IRIHS-sous-projet MAR.VEN. (co-financement de l’Université Ca’ Foscari de Venise); elle travaille au bureau UNESCO de Venise.

-Lucie Guyard: Itinérance féminine et institutions: le vagabondage féminin dans la Généralité de Rouen au XVIIIe siècle (salariée-inscription en 2011), Université de Rouen, 21 novembre 2019. L. Guyard a été secrétaire du GRHIS; elle travaille comme assistante juridique.

-Matteo Pompermaier: Le marché du crédit à Venise au XVIIIe siècle co-tutelle avec Luciano Pezzolo, Université de Venise-Ca’ Foscari (allocation régionale Haute-Normandie, GRR-CSN, 2015-2018), Université de Rouen, 1 avril 2019. M. Pompermaier est post-doctorant à la Stockholm University (2020-2022).

-Laura Tatoueix, L’avortement à l’époque moderne. Entre normes et pratiques (mi-XVIe siècle-1791), (Université de Rouen, co-direction avec Sylvie Steinberg, EHESS), Université de Rouen, 9 novembre 2018.

-Direction de Thèses en cours

-Audrey Gôme, Le genre du témoignage. Femmes et hommes comme témoins dans les sources de la justice civile vénitienne (deuxième moitié du XVe-début du XVIIe siècle) (contrat établissement, 2021-2024).

-Juliette Kotowicz, Les portes et les fenêtres des habitations citadines de 1510 à 1790: lieux de vie ou de passage? Une comparaison Rouen-Montpellier, co-direction avec Serge Brunet, Université de Montpellier (salariée, inscription en 2020).

-Mathilde Bouttereux, Les femmes de Terres Neuves au début du XXe siècle, co-direction avec Jean-Numa Ducange, Université de Rouen (salariée, inscription en 2020)

-Charlotte Godard, Le fait de consanguinité dans le couple européen, à travers les archives de la Pénitencerie Apostolique(Vatican), sous le pontificat de Léon X (1515- 1529) : comparaisons des diocèses de Dublin et de Rouen (salariée, inscription en 2020)