Médias

Archives

Voir l’inaudible, entendre l’invisible

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 28/04/2016
9:00 - 18:30

Emplacement
Université de Rouen - Maison de l'Université

Catégories


Sous la direction de Pierre-Albert Castanet et Lenka Stransky. Avec la participation de aCross’16, de l’Université La Sorbonne et de la ville de Plaisir.

 

JE_20160428_v3Le poète Arthur Rimbaud voulait raisonnablement “inspecter l’invisible et entendre l’inouï”. Après les journées d’études portant sur les marges infra-minces de l’oeuvre d’art savant (John Cage, Frank Zappa, Marcel Duchamp… La musique et l’image, la musique et le mot), cette journée internationale et interuniversitaire désire immodestement “entendre l’invisible et voir l’inaudible”. Parmi tant de paradoxes matériels et d’oxymores immatériels, allant de la sourde oreille aux variations de l’aperception, du mystère du pianisme à l’ineffabilité de la Musique des anges… l’art musical sera jugé aux prismes complémentaires de la poésie, des arts plastiques et du cinéma. Ainsi, comme l’a relevé l’esthéticien Adourad Hanslick, “un art qui n’a aucun modèle dans le beau naturel est, à proprement parler, immatériel ; nous ne rencontrons nulle part l’archétype de la forme sensible perçue, il manque par conséquent au répertoire de nos notions.” Liant le voir et l’entendre, le percevoir et le comprendre, un concert-conférence autour d’un clavicorde éclairera la mi-journée. Inséparables du silence, la sonorité et l’expression de cet “instrument de l’intimité” par excellence sont incontestablement à découvrir…

Organisée par l’Université de Rouen (GRHis), cette journée est le premier volet d’une opération transdisciplinaire intitulée “L’émergence en musique : dialogue des sciences”. Associé à de nombreux partenaires, ce cycle est mené dans le cadre du festival aCROSS (9-11 mai 2016) qui se tiendra au château de Plaisir ainsi qu’à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (CHCSC), de l’Université Paris I/CNRS (ACTE) ainsi que grâce à la collaboration de l’Université Paris-Sud (LIMSI), l’Université Paris-Sorbonne/BNF/CNRS (IReMUS) et l’Université de Paris 8 (LUTIN).

Programme (en pdf)

  • 09 h 00 : Accueil à la Maison de l’Université / Pierre Albert Castanet : « De la musique des anges »
  • 09 h 30 : Sylvain Brétéché : « Dans l’oreille des sourds – l’écoute encorporée »
  • 10 h 15 : Patrick Otto : « Les variations de l’aperception »
  • 11 h 00 : Pause (déplacement dans la salle du conseil de l’UFR Lettres)
  • 11 h 15 : Pascal Dubreuil : « L’éloquence du silence »
  • 11 h 45 : Pascal Dubreuil : Récital de clavicorde (en vidéo ci-dessous) :

  • 14 h 30 : Lenka Stransky : « Jacques Pourcher, peintre parmi les compositeurs »
  • 15 h 15 : Indre E. Zelvyte : « L’inaudible et l’invisible dans l’art de l’interprétation pianistique – Mythe ou réalité ? »
  • 16 h 00 : Pause
  • 16 h 15 : Emilie Yaouanq & Jean-Luc Tamby : « Donner forme aux ténèbres des sans-mémoires ; regards croisés sur Le Quatrième siècle d’Edouard Glissant et Outre-mémoire de Thierry Pécou »
  • 17 h 00 : Cécile Carayol : « Jacques Audiard-Alexandre Desplat : vers une musique en trompe l’oreille pour une exacerbation de la focalisation subjective »
  • 17 h 45 : Table ronde avec Lenka Stransky (GRHis), Pierre Albert Castanet (GRHis).

Comments are closed.