Médias

Archives

Images sculptées au seuil des cathédrales

Les portails de Rouen, Lyon et Avignon (XIIIe-XIVe siècles)

 

Franck THÉNARD-DUVIVIER

Préface de Peter KURMANN (université de Fribourg, Suisse).

 

Tandis que la restauration récente des portails de la cathédrale de Rouen nous invite à redécouvrir un exceptionnel décor sculpté, cette étude propose une approche renouvelée et des clés de compréhension pour en faciliter le « décryptage ». Pourquoi le portail des Libraires se couvre-t-il, à la fin du XIIIe siècle, de près de 200 bas-reliefs figurant des animaux fabuleux et des créatures hybrides aux côtés de la Création du monde ou encore d’Adam et Ève ? Comment ce premier « modèle » rouennais a-t-il été repris au cours du XIVe siècle au portail méridional, celui de la Calende, mais aussi à la primatiale Saint-Jean de Lyon, à l’abbaye Saint-Ouen de Rouen et même au palais des papes en Avignon ? Quels enjeux artistiques, religieux voire politiques expliquent ce succès à la fois imposant (plus de 860 bas-reliefs) et limité dans le temps (fin XIIIe-mi XIVe siècle) ? Ouvrant des perspectives nouvelles dans le domaine de l’analyse iconographique, l’auteur conduit une véritable étude historique : la politique de prestige des grands prélats ; la « mise en récit » des images sculptées au seuil des cathédrales ; la culture des métamorphoses et l’incroyable inventivité des sculpteurs du Moyen Âge ; le culte des saints au cœur des rivalités entre les sanctuaires…

> Prix Dumanoir de l’Académie des Sciences, Belles-Lettre et Arts de Rouen, 15 décembre 2012

 

 

 

 

 

Rouen, PURH, 2012, 340 p.

25 €

 

Comments are closed.