Médias

Archives

Travail en famille, travail non rémunéré en Europe (XVe-XXIe siècle)

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 05/10/2013
9:30 - 17:00

Emplacement
Université de Rouen - Maison de l'Université

Catégories Pas de Catégories


2e journée d’étude internationale

 

Vendredi 5 octobre  2012

>  Université de Rouen, Maison de l’Université, Salle divisible nord

 

Le projet de recherche « Travail en famille, travail non rémunéré en Europe XVe– XXIe siècle » s’interroge sur les formes de travail et de production à l’intérieur de la famille pour lesquelles la rémunération n’est pas prévue, ou l’est de façon partielle et limitée. Le débat récent sur le travail domestique non rémunéré a mis en lumière la grande variété de ses déclinaisons, comprenant les tâches de soin, d’éducation ou d’assistance intergénérationnelle. Aussi, dans ce contexte de prise de conscience collective de l’ensemble des contributions, économiques et non économiques, nécessaires au fonctionnement de la cellule familiale, l’apport des conjoints et aides familiaux aux activités économiques et commerciales à base familiale a reçu une reconnaissance inédite. Cette recherche vise à cerner ce phénomène dans une perspective européenne de longue période et portera sur les formes de production dans lesquelles le travail non rémunéré des membres de la famille, ou de proches assimilés à ces derniers, joue un rôle important dans la mise en place et le déroulement de l’activité économique. Une attention particulière sera consacrée aux différentes formes d’apprentissage et au lien de type familial qui se crée entre la famille du maître et le jeune garçon ou la jeune fille qui s’installent dans la maison, ainsi qu’aux relations de genre et entre les générations. Le projet entend aussi étudier les relations entre hommes et femmes dans le cadre de l’entreprise familiale, des ateliers artisanaux et de la boutique.

 

Programme

 

9h30.  Introduction. Anna Bellavitis (université de Rouen-GRHIS) et Manuela Martini (université Paris Diderot-ICT)

 

Matin :  Le travail des conjoints dans l’entreprise familiale

10h. « The profits of unpaid work. Assisting labour of women in the early modern urban economy in the Dutch Republic » (Ariadne Schmidt, Leiden University)

10h30. « Evidence of married women’s production activities in rural England 1550-1700 » (Jane Whittle, University of Exeter)

11h. Discussants. Amy Erickson (Cambridge Group for the History of Population and Social Structure, University of Cambridge) ; Claire Lemercier (CNRS-CSO Sciences Po, Paris)

12h. « Le genre dans les entreprises familiales viticoles de Cognac : la place problématique du conjoint » (Céline Bessière, université Paris-Dauphine)

12h30. « The role of “ invisible ” women in the Italian family business » (Francesca Cesaroni, Università di Bologna)

13h. Discussant. Raffaella Sarti (Università di Urbino)

 

Après-midi :  Familles, apprentissages et domesticité

15h. «Esclaves et pourtant apprentis… (Barcelone-XIVe-XVe siècles) » (Fabia Guillén, université de Pau et des Pays de l’Adour)

15h30. « Criados y sirvientes : entre el aprendizaje y la dependencia en la España del Antiguo Régimen » (Francisco García González, Albacete-Universidad de Castilla-La Mancha)

16h. « Craftsmen, shopkeepers and businessmen. The family work in the late modern urban Andalucía (1880-1930) » (David Martinez, Universidad de Jaén)

16h30. Discussants. Sibylle Gollac (ENS, Centre M. Halbwachs, Paris) ; Philippe Minard (Université Paris 8-EHESS)

 

Téléchargez le programme (recto et verso) et l’affiche

 

Renseignements et inscription

GRHIS – Université de Rouen

UFR des Lettres et Sciences Humaines

Rue Lavoisier – 76821 – Mont-Saint-Aignan – CEDEX
Tél. 02 35 14 71 00 – Fax. 02 32 76 94 00
E.mail : florence.lepouze@univ-rouen.fr

 

Partenariat

École Française de Rome

ICT (université de Paris Diderot)

Avec la collaboration de l’Università di Urbino et de la Casa de Velázquez

 

Comments are closed.