Actualité

  • Aucun événement

Médias

Archives

GRANCHER Romain

Docteur du GRHis, Prix de la Fondation Flaubert.

Les usages de la mer. Droit, travail et ressources dans un monde de la pêche (Dieppe, XVIIIe – début XIXe siècle).

Sous la direction de M. Biard.

Fonctions d’enseignement et de recherche

  • 2016-2017 : Postdoctorant (CRH-GRHEN, EHESS). Associé au projet GOVENPRO « L’histoire du gouvernement de l’environnement par la propriété (fin XVIIIsiècle-présent, Europe, États-Unis, mondes coloniaux et post-coloniaux) ». Projet ANR-14-CE03-0003 coordonné par Fabien Locher.
    Titre : Les « enclosures » du rivage. Droits d’usage, concessions et formation du domaine public maritime (littoral de la Manche, XIXe siècle).
  • 2013-2016 : Professeur d’histoire-géographie au collège du Val de Nièvre (Domart-en-Ponthieu, Somme).
  • 2010-2013 : Doctorant contractuel à l’Université de Rouen.
  • 2010-2012 : Moniteur à l’Université de Rouen.

Formation et diplômes universitaires

  • 2010-2015 : Doctorat d’histoire (GRHIS, Université de Rouen) sous la direction de Michel Biard (Mention très honorable, avec les félicitations du jury)
    Titre : Les usages de la mer. Droit, travail et ressources dans un monde de la pêche (Dieppe, XVIIIe – début XIXe siècle). Jury : Anna Bellavitis (Univ. Rouen), Michel Biard (Univ. Rouen), Gilbert Buti (Univ. Aix-Marseille), Simona Cerutti (EHESS), Caroline Ford (UCLA), Philippe Minard (EHESS – Univ. Paris VIII Vincennes-Saint-Denis)
  • 2009 : Reçu à l’agrégation externe d’histoire
  • 2006-2008 : Master d’histoire (EHESS) sous la direction de Dinah Ribard (Mention très bien)
    Titre : La violence fratricide. Les conflits entre ouvriers en France durant la première moitié du XIXe siècle. Jury : Dinah Ribard (EHESS), Alain Dewerpe (EHESS).

Résumé de la thèse

Cette thèse entend analyser le fonctionnement du monde de la pêche à Dieppe au XVIIIe siècle à la charnière de trois champs de recherche : l’histoire du travail, l’histoire environnementale et l’histoire du droit. Elle débute par une présentation du terrain, des enjeux et des sources de l’enquête. Il en ressort que ce monde du travail doit être envisagé comme un « commun » organisé par les acteurs de la communauté en vue de l’appropriation des ressources de la mer. À cet égard, la juridiction du siège d’amirauté est amenée à jouer un rôle crucial puisqu’elle se voit investie par les pêcheurs de fonctions très spécifiques, de l’ordre de la régulation, de la certification ou de la légitimation. Croisées avec des mémoires ou des sources comptables, les archives des procédures civiles portées devant ce tribunal de la mer permettent de proposer, dans une deuxième partie, une approche située du monde de la pêche, sous l’angle des pratiques, des règles et des institutions reconnues par les acteurs de la communauté de métier. C’est l’occasion de revenir sur les modalités concrètes de l’appropriation du poisson, en examinant les transactions internes aux collectifs de matelots, de maîtres et d’armateurs associés sous le régime de l’armement à la part. Opérant un décentrement, la troisième partie aborde la problématique du gouvernement des ressources dans le temps de deux conjonctures de réglementation, d’abord dans les années 1720-1730, puis sous la Restauration. À travers l’analyse de controverses, de conflits d’usage, d’intérêt ou d’expertise, il s’agit ici de comprendre comment des lois de portée générale viennent s’articuler à la situation particulière d’une communauté locale. En somme, ce travail cherche à restituer les processus par lesquels se fabriquent et s’imposent des normes à l’échelle d’un monde du travail d’Ancien Régime caractérisé par des systèmes normatifs non seulement hétérogènes, mais concurrents.
Mots-clés : pêche, siège d’amirauté, usages, métier, ressource, Dieppe, XVIIIe siècle

Axes de recherche

  • Mondes du travail maritimes et urbains à l’époque préindustrielle (histoire et anthropologie de la pêche ; histoire du salariat, des contrats de travail et de la mobilité professionnelle).
  • Institutions, acteurs et territoires de l’économie moderne (marchés et circuits de distribution du poisson ; histoire des cabarets et des auberges ; histoire des routes).
  • Histoire environnementale, XVIIe-XIXe siècles (histoire du gouvernement des ressources naturelles ; communs ; situations de disette et de pénurie ; histoire de la domanialité du rivage).
  • Usages sociaux du droit et de la justice sous l’Ancien Régime (histoire des amirautés ; histoire des systèmes normatifs : pluralisme juridique, fabrique du droit, usages locaux).

Publications

Articles

  • « Les sièges d’amirauté sous l’Ancien Régime : instruments de soumission du rivage ou juridictions de proximité ? Le cas du monde de la pêche dieppois au XVIIIe siècle », dans Marie Houllemare et Diane Roussel (éd.) Les justices locales et les justiciables. La proximité judiciaire en France du Moyen Âge à l’époque moderne, Rennes, PUR, 2015, p. 83-93.
  • « Écrire au pouvoir pour participer au gouvernement des ressources. L’usage des mémoires dans la controverse sur le chalut (Normandie, premier XIXe siècle) », dans Simona Cerutti et Massimo Vallerani (éd.), L’Atelier du Centre de recherches historiques [en ligne], n° 13, « Suppliques. Lois et cas dans la normativité de l’époque moderne », 2015.
  • « Le monde de la pêche comme « situation de ressources communes » : le cas de Dieppe, des années 1720 à la Restauration », Revue d’histoire maritime, n° 18, 2014, p. 251-255.
  • « Les pêcheurs devant un tribunal d’amirauté (Dieppe, XVIIIe siècle). Historiographie, sources, hypothèses », Annales de Normandie, n° 1, 2013, p. 93-109.
  • « La réglementation de la pêche de nuit en Seine Inférieure (1803-1814) : modalités, enjeux, résistances », dans Philippe Bourdin (éd.), Les nuits de la Révolution française. Actes du colloque international de Clermont-Ferrand, 5 et 6 septembre 2011, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2013, p. 157-172.

Articles soumis ou à paraître

  • « À qui appartiennent les poissons ? La construction d’un droit de pêcher en mer sous l’Ancien Régime », dans Éric Saunier (éd.), Droit et histoire de la pêche. Regards croisés [remis, à paraître aux PURH en 2016].
  • « Fishermen’s Taverns. Public Houses and Maritime Labour in an Early Modern French Fishing Community (Dieppe, Eighteenth century) », [remis et accepté, à paraître dans l’International Journal of Maritime History en 2016].

Contributions à des ouvrages de synthèse

  • « M. Agulhon, La République au village », « L. Chevalier, Classes laborieuses et classes dangereuses à Paris durant la première moitié du XIXe siècle », « C. Ginzburg, Le fromage et les vers », « R. Muchembled, Culture populaire et culture des élites » et « E. P. Thompson, La formation de la classe ouvrière anglaise », dans Franck Thénard-Duvivier (éd.), 100 livres d’histoire et de géographie pour enrichir sa culture générale et réussir les concours, Paris, Ellipses, 2011.

Activités de recherche

Communications lors de colloques et de journées d’études

  • « Associés, mais subordonnés. Le statut des maîtres et des matelots dans les sociétés d’armement pour la pêche (Dieppe, XVIIIe siècle) », intervention à la journée d’études « Rapports domestiques au travail XVIe-XIXe siècles » organisée par Corine Maitte et Nicolas Schapira (UPEM, novembre 2015)
  • « La formation des équipages. Travailleurs de la mer et mobilité dans le monde de la pêche (Dieppe, XVIIIe siècle) », intervention à la journée d’études « Les travailleurs et la mobilité dans les villes d’Ancien Régime : acteurs et stratégies » organisée par Andrea Caracausi et Nicoletta Rolla (EHESS, juin 2015).
  • « Les amirautés, fabriques d’un droit de la pêche ? Le cas de Dieppe sous l’Ancien Régime », intervention à la journée d’études « Droit et histoire des pêches » organisée par le pôle pluridisciplinaire « Espaces maritimes, sociétés littorales et interfaces portuaires » de la MRSH de Caen et de l’Université du Havre (Université du Havre, mars 2014).
  • « Réflexions autour d’une controverse dans le monde de la pêche : le cas du chalut au début du XIXe siècle », intervention à la journée d’études des doctorants du GIS Histoire maritime (Université du Havre, octobre 2013).
  • « Le monde de la pêche dieppois face à la guerre, entre contraintes et adaptations (XVIIIe-XIXe siècles) », intervention à la journée d’études « Les sociétés portuaires et la guerre (XVIIIe-XXe siècles) » organisée par le pôle pluridisciplinaire « Espaces maritimes, sociétés littorales et interfaces portuaires » de la MRSH de Caen et de l’Université du Havre (Université du Havre, mars 2013).
  • « Les sièges d’amirauté sous l’Ancien Régime : instruments de soumission du rivage ou juridictions de proximité ? Le cas du monde de la pêche dieppois au XVIIIe siècle », intervention au colloque international d’Amiens « Les juridictions locales et les justiciables (XIVe-XVIIIe siècles). La proximité judiciaire, entre institutions et pratiques sociales » (Université d’Amiens, février 2013).
  • « Écrire au pouvoir pour participer au gouvernement des ressources. L’usage des mémoires dans la controverse sur le chalut (Normandie, premier XIXe siècle) », intervention à la journée d’études « Procès, plaintes, suppliques : la communication avec l’autorité judiciaire dans les sociétés de l’époque moderne », organisée par Simona Cerutti et Massimo Vallerani (EHESS, mai 2012).
  • « Les pêcheurs devant un tribunal d’amirauté (Dieppe, XVIIIe siècle). Historiographie, sources et méthodes », intervention à la journée d’études « Les sociétés portuaires maritimes : entre régulation et conflit (XVIIIe-XXe siècles) » organisée par le pôle pluridisciplinaire « Espaces maritimes, sociétés littorales et interfaces portuaires » de la MRSH de Caen et de l’Université du Havre (Université du Havre, mars 2012).
  • « La règlementation de la pêche de nuit en Seine Inférieure (1803-1814) : modalités, enjeux, résistances », intervention au colloque international de Clermont-Ferrand Les nuits de la Révolution française (Université Blaise Pascal, septembre 2011).

Communications lors de séminaires et d’écoles d’été

  • « Les usages de la mer. Droit, travail et ressources (Dieppe, XVIIIe siècle). État d’avancement », intervention au séminaire de Michel Biard, « Autour de la Révolution française » (Université de Rouen, avril 2015).
  • « À qui appartient le poisson ? Droit d’accès et régimes d’appropriation des ressources marines sous l’Ancien Régime », intervention à la 3ème école d’été d’histoire économique « Bien(s) commun(s) et biens collectifs aux époques médiévales et modernes » organisée par l’Université Paris 1 Sorbonne, l’Université de Toulouse 2 Jean Jaurès et l’EHESS (Florence, août 2014).
  • « L’armement à la part. Salariat, association économique et pauvreté dans le monde de la pêche (Dieppe, XVIIIe siècle) », intervention à la 2ème école d’été d’histoire économique sur « Les économies de la pauvreté » (Hyères, septembre 2013).
  • « Les pêcheurs devant un tribunal d’amirauté (Dieppe, XVIIIe siècle). Historiographie, sources et méthodes », intervention au séminaire de Michel Biard, « Autour de la Révolution française » (Université de Rouen, avril 2012).
  • « Les pêcheurs devant un tribunal d’amirauté (Dieppe, XVIIIe siècle). Historiographie, sources et méthodes », intervention au séminaire de Simona Cerutti, « Procès, plaintes, suppliques : la communication avec l’autorité judiciaire dans les sociétés de l’époque moderne » (EHESS, avril 2012).
  • « La pêche en Normandie. État d’avancement et perspectives de recherche », intervention au séminaire du pôle pluridisciplinaire « Espaces maritimes, sociétés littorales et interfaces portuaires » de la MRSH de Caen et de l’Université du Havre (Université de Caen, décembre 2011).
  • « À propos de Lex Heerma van Voss (éd.), « Petitions in Social History », International Review of Social History, Supplément spécial n° 9, 2001 », intervention au séminaire de Simona Cerutti, « Procès, plaintes, suppliques : la communication avec l’autorité judiciaire dans les sociétés de l’époque moderne » (EHESS, novembre 2011).
  • « La pêche en Normandie. État d’avancement et perspectives de recherche », intervention au séminaire des doctorants de l’Université de Rouen (Université de Rouen, avril 2011).