Médias

Archives

BOITARD Clotilde

Sujet de thèse “La Nature au foyer : les animaux apprivoisés au XVIIIè siècle et au début du XIXè siècle” sous la direction de Michel BIARD à l’Université de Rouen.

Le projet de cette recherche est de retracer le parcours, en France et dans des régions francophones européennes, d’animaux tels des singes, perroquets, perruches, rossignols ou toutes sortes d’oiseaux capturés, dressés , aprivoisés pour prendre place au coeur des foyers des hommes durant le XVIIIè et au commencement du XIXè siècle. Cette période charnière est en effet le témoin d’une curiosité croissante envers des mondes nouveaux accompagnée ainsi que d’une volonté de conquête et de domination sur la nature. Au travers de la presse locale francophone, avec des annonces de vente et de perte, des écrits d’histoire naturelle, traités d’élevages, portraits, témoignages et autres sources dont la liste n’est pas ici exhaustive, nous nous questionnerons sur le développement des relations affectives entre les hommes et ces animaux. Celles-ci prennent corps entre la valorisation de l’expression des sentiments et les usages divers faits de ces animaux (amusement, esthétique, scientifique…) en lien avec la prédilection pour différents types d’espèces considérées comme dociles ou douées pour l’imitation.

Actualités

  • “« Compagnons » privés, des animaux captifs au temps des Lumières” dans  Les animaux sont dans la place – La longue histoire d’une cohabitation les 11 et 12 mai 2017 [ 4e rencontre Des bêtes et des hommes, Valenciennes ]
  • “Les animaux imitateurs au XVIIIe siècle : miroirs d’une animalité humaine ou d’une humanité conquérante ?” dans L’animal et l’Homme le 11 avril 2016 [141e Congrès du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques, Rouen]
  • “La question de l’animal de compagnie au travers de la pratique de l’apprivoisement au XVIIIe siècle” dans L’animal et l’Homme le 14 avril 2016 [141e Congrès du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques, Rouen]

Compte-rendu

  • Compte rendu du colloque international sur “Le singe aux XVIIe et XVIIIe siècles.Figure de l’art, personnage littéraire et curiosité scientifique” organisée par organisé par Florence BOULERIE, CEREC, EA 4593 CLARE, université Bordeaux Montaigne, Bordeaux (France) et Katalin BARTHA-KOVÁCS, université de Szeged (Hongrie), à Bordeaux du 27 au 29 mai 2015, bulletin de la Société Française d’étude du dix-huitième siècle, n°99, Trimestriel, 3ème série, janvier 2016, p. 7-11

Parcours

  • Septembre 2015 : Master 2 Histoire, mention Recherche – Titre du Mémoire : “Animaux apprivoisés au 18ème siècle : la nature au foyer” sous la direction de M. Stéphane HAFFEMAYER à l’Université de Caen (CEMU)
  • Avril 2014 : Master 1 Histoire, mention Recherche – Titre du Mémoire : “Rares animaux privés : l’appropriation d’animaux rares vivants et leur apprivoisement de 1500 à 1800 en Europe” sous la direction de M. Stéphane HAFFEMAYER à l’Université de Caen (CEMU)
  • Septembre 2012 : Reprise d’études en Histoire avec le CEMU, (Centre d’Enseignement Multimédia Universitaire), Université à distance de Caen
  • 1997 : Licence en Histoire à l’Université de Rouen