Médias

Archives

Passeurs, lieux de passages

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 03/10/2017
9:00 - 17:00

Emplacement
Université de Rouen - Maison de l'Université

Catégories Pas de Catégories


Journée d’études organisée par Mme Claire Maingon.

La sociabilité, telle qu’elle fut définie par les historiens, décrit un mécanisme social institué. Les académies ou les salons, par exemple, sont représentatifs de ces espaces d’échange et d’entre-soi. Cette journée d’études est consacrée à enrichir nos connaissances sur les réseaux de sociabilité artistique dans la Normandie du 19e siècle, au travers de ses institutions mais aussi de personnalités motrices, ces passeurs (parfois de modernité), qui favorisent les connexions entre différents groupes (par exemple les artistes et les collectionneurs). Il s’agira bien, par ce biais, d’étudier un « milieu », nourri notamment par l’échange et l’exemple avec Paris, alors qu’une nouvelle génération de jeunes chercheurs renouvèle aujourd’hui l’apport et l’angle d’approche de cette problématique sur le territoire normand.

Programme

Télécharger au format pdf

Accueil

  • 10h30 : Yannick Marec & Claire MaingonIntroduction à la journée : De la sociabilité artistique : apports de la recherche
  • 11H00 : Jean-Loup Leguay (historien de l’art, assistant de conservation au musée de Picardie, Amiens), “Oui, je suis toujours le conservateur du musée de notre chère ville de Rouen ” : de Paris à la Normandie, opportunités, stratégies et promotions du peintre Joseph-Désiré Court (1797-1865)
  •  11h30 : Solène Sazio (doctorante, Université de Rouen), Hyppolite Bellangé, un passeur d’art entre Paris et la Normandie
  •  12h00 : Noémie Picard (Université de Rouen), L’école régionale des beaux-arts : l’Etat et la région en concurrence dans le développement de l’art en Normandie ? 1881 et 1882

12h30-14 h : déjeuner

  • 14h15 : Zane Purmale (doctorante, Université de Bordeaux), Alfred Darcel un homme de réseau au service des arts
  • 14h45 : Mélodie Cotard (doctorante, Université de Rouen), Les journaux artistiques normands : lieux de rencontres et de sociabilité entre artistes et journalistes au 19e siècle

Pause

  • 15h30 : Géraldine Lefebvre (historienne de l’art), G. Jean-Aubry (1882 – 1952), un « animateur d’art », secrétaire du Cercle de l’art moderne du Havre
  • 16h00 : Léa saint Raymond (doctorante, Université Paris Ouest La Défense), Le marché de l’art au 19e siècle : Paris et le désert français ?

Discussion et conclusion

Comments are closed.