Médias

Archives

Modes de circulation des images entre 1750 et 1848 : Représentation, politique et diffusion

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 05/05/2017
9:30 - 17:00

Emplacement
Université de Rouen - Maison de l'Université

Catégories Pas de Catégories


Journée d’étude organisée par Pascal Dupuy, le 5 mai 2017 de 9h30 à 17h00 à la Maison de l’Université

Présentation

Depuis un demi-siècle, de nombreuses études fondées sur des recherches originales ont largement souligné l’importance des images, sous toutes leurs formes, dans la constitution de l’imaginaire politique, symbologique et fantasmatique dans la France et plus généralement l’Europe des XVIIIe et XIXe siècles. La gravure, l’estampe et la lithographie ont tout particulièrement fait l’objet de travaux qui ont mis en évidence le caractère à la fois singulier et universel de leur langage, fondé partiellement sur une résurgence de thèmes venus d’un passé lointain et souvent associé à des concepts politiques et à des motifs nouveaux. Dans ce cadre, les événements révolutionnaires de la fin du XVIIIe siècle et de la première partie du XIXe siècle ont donné une nouvelle dimension aux images, réinventant leurs motifs en les associant aux nouvelles mœurs et valeurs politiques dans des campagnes publiques d’agitation ou d’intégration. Même s’il reste encore de nombreuses voies et chemins inexplorés, le contenu des images, leurs sens possible et les mécanismes généraux de leur présence dans l’espace social nous sont à présent mieux connus et familiers. Toutefois, ces travaux, aussi indispensables soient-ils pour notre compréhension des imaginaires culturels et politiques du temps, font souvent l’impasse, faute d’intérêt ou de sources, sur la diffusion des images et sur leur réception auprès d’un public dont nous savons encore trop peu de choses. Notre Journée d’études vise modestement, à combler ces lacunes en s’attachant principalement aux caractères matériels de la diffusion et de la réception des images entre 1780 et 1848, soit une longue période marquée par une intensification majeure des affrontements politiques qui deviennent déterminants dans l’élaboration du présent et de l’avenir des sociétés contemporaines.

Programme

Télécharger le programme en pdf

  • 9h30 : Pascal Dupuy, (Université de Rouen-Normandie), Introduction

Session 1. Diffusion matérielle et diffusion des modèles

  • 9h45-10h10 : Gervaise Brouwers (Université Paris Nanterre),  “La diffusion des techniques de l’estampe en France et Angleterre, de 1750 à 1830 : fortunes et infortunes de la « manière anglaise »”
  • 10h10-10h-35 : Sofiane Taouchichet (Université Paris Nanterre), “D’image en image : constitution d’un objet médiatique
  • 10h35-11h : Rolf Reichardt (Université de Giessen), “Modèles graphiques circulant par copies
  • 11h00-11h15 : Débats/questions

11h15-11h30 : pause café

Session 2. Commerce clandestin et propagande

  • 11h30-11h55 : Pierre Wachenheim (Université de Lorraine), “Diffusion et commerce clandestin des estampes antijésuites en France autour de 1760
  • 11h55-12h20 : Tim Clayton, “James Gillray, ses gravures anti-Jacobines et son public anti-Jacobin
  • 12h20-12h35 : Débats/questions

13h-14h15 : Repas

Session 3. Le XIXe siècle et ses révolutions

  • 14h30-14h55 : Saskia Hanselaar “Visibilité et reconnaissance de la Femme auteur par la diffusion lithographique sous la Monarchie de Juillet : réception de la série d’intellectuelles de Julien Boilly
  • 14h55-15h20 : Sandro Morachioli (Scuola Normale Superiore, Pise), “Les grands hommes en petit format. ‘Figurinai’ et statuettes en plâtre dans l’iconographie politique”. 

15h20-15h35 : pause café

  • 15h35-16h00 : Laura O’Brien (Northumbria University) “Macaire et la poire : la rediffusion et réutilisation des symboles satiriques de Louis-Philippe dans la Révolution de 1848
  • 16h00-16h25 : Guillaume Doizy, “La première élection présidentielle française (1848) : tensions autour de la caricature
  • 16h30-17h00 :  Débats/questions

Comments are closed.