Médias

Archives

L’empereur Antonin Caracalla

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 20/09/2019
14:00 - 18:00

Emplacement
Université de Rouen - Institut de Recherche Interdisciplinaire Homme et Société (IRIHS)

Catégories


logo du grhis

Soutenance de thèse de Mme Julie Campion-Lavigne

Sujet : L’empereur Antonin Caracalla

Sous la direction de Pierre Cosme

> le 20 septembre 2019 à 14h00
> Université Rouen Normandie, Irhis,
    Bâtiment n° 7, 2° étage
17 rue Lavoisier, Mont Saint Aignan

Présentation

Né en 188 alors que son père était gouverneur de la Gaule Lyonnaise, Caracalla est un empereur de la dynastie sévérienne régnant entre 211 et 217. Fils aîné de Septime Sévère et de Julia Domna, L. Septimius Bassianus prend le nom de Marcus Aurelius Antoninus en hommage à l’empereur Marc Aurèle et est très tôt associé au pouvoir par son père. Perçu par les sources littéraires anciennes comme un tyran et un soudard (Dion Cassius, Hérodien par exemple), ce « porphyrogénète » accomplit des réformes militaires, administratives et financières, telles que le fameux édit de Caracalla de 212. D’autres sources, épigraphiques, numismatiques et archéologiques, accordent à cet empereur une image souvent plus positive. L’objet de l’étude biographique de l’empereur est de montrer l’existence de ruptures et de continuités entre Caracalla et la figure paternelle, entre sa politique et l’œuvre de son prédécesseur. Il s’agit également de se demander si le fait d’être « porphyrogénète » est un handicap ou un atout dans l’œuvre politique, religieuse, culturelle et économique d’Antonin Caracalla.

Jury

  • Anne DAGUET-GAGEY (Université d’Artois)
  • Pierre COSME (Université de Rouen-Normandie)
  • Stéphane BENOIST (Université de Lille)
  • Sabine LEFEBVRE (Université de Bourgogne)

Comments are closed.