Médias

Archives

Justice, sciences, crimes et peines au XXe siècle 2010 – 2012

Date / Heure
Date(s) - 26/10/2011
12:47

Emplacement
Université de Rouen - UFR de Lettres

Catégories


 

Séminaire de recherche (ANR) proposé aux étudiants de master 1 et 2 et à la Formation continue

 

2011-2012

 

 

 

Animé par Jean-Claude Vimont
Avec la participation de Marc Renneville et Sophie Victorien

 

Mercredi 26 octobre 2011. Prisons en mutation à la fin du XXe siècle ? Acteurs et facteurs de la réforme pénitentiaire dans la seconde moitié du XXe siècle

Intervenant. Maître Étienne Noël, avocat au barreau de Rouen, « Le combat mené devant les tribunaux administratifs et les fermetures programmées d’établissements pénitentiaires ».

 

Mercredi 9 novembre 2011. Le personnel pénitentiaire. Histoire et mémoire orale

Intervenante. Hélène Bellanger, professeur agrégée, chercheure au centre d’Histoire de Sciences Po, « Les directeurs d’établissements pénitentiaires depuis 1945 : générations et pratiques ».

 

Mercredi 23 novembre 2011. Observer et trier les mineurs de justice

Intervenants. Véronique Blanchard, formatrice-chercheuse à l’École de la Protection judiciaire de la jeunesse à Roubaix et responsable du centre d’exposition Enfants de Justice à Savigny-sur-Orge, « L’observation, un dispositif au service de la justice des enfants (1945-1960) ». – Étienne-Henri Charamon, ancien directeur du Centre médico-psycho-pédagogique (CMPP) Alfred Binet et du centre d’Observation de Rouen, « L’observation à l’épreuve de la réalité ».

 

Mercredi 7 décembre 2011. Histoire et patrimoine. Les prisons d’Outre-Mer

Intervenants. Jean-Lucien Sanchez, docteur en histoire contemporaine (IRIS, EHESS), « Histoire et patrimoine des bagnes coloniaux du Maroni, en Guyane française ». – Colombe de Dieuleveult, doctorante en Lettres de l’université de Rouen, « La correspondance d’un anarchiste au Bagne de Guyane ». – Cyril Chatelain, étudiant en master 2 de l’université de Rouen, « Les prisons de la Réunion ».

 

Mercredi 25 janvier 2012. La justice « en causes »

Intervenants. Jean Bérard, Docteur en histoire, « Les mouvements de contestation à l’épreuve de la justice pénale à la fin du XXe siècle ». – Jean-Charles Froment, professeur de droit public, CERDHAP, Grenoble.

 

Mercredi 29 février 2012. Les hauts murs. Architecture et archives

Intervenants. Christian Carlier, Directeur des services pénitentiaires, « L’architecture à l’épreuve des archives : les maisons d’arrêt en France (XIXe-XXe siècle) ». – Audrey Higelin-Fusté, doctorante en histoire de l’art, « Images de la prison et réalités carcérales au XXe siècle ».

 

Mercredi 21 mars 2012. La médiatisation du crime

Intervenantes. Claire Sécail, Chargée de recherches au CNRS, « Le fait divers criminel à la télévision ». – Isabelle Huré, Doctorante en sciences de l’information et de la communication, ATER, université Panthéon-Assas Paris 2, Institut français de presse, laboratoire CARISM, « La médiatisation des criminels récidivistes ».

 

Mercredi 4 avril 2012. Du bon usage des chiffres. Compter et représenter la population carcérale en France

Intervenants. Frédéric Vesentini, maître de conférences à l’université de Saint-Quentin-en-Yvelines. – Bruno Aubusson de Cavarlay, directeur de recherche au CNRS-CESDIP.
 

 

 

2010-2011

 

Séminaire de recherche (ANR) proposé aux étudiants de master 1 et 2 et à la Formation continue

 

Ce séminaire vise à établir la généalogie de la justice pénale contemporaine dans une perspective pluridisciplinaire avec la contribution de chercheurs, d’étudiants et d’acteurs de cette histoire. Il s’agira à la fois d’établir un bilan des connaissances et des recherches en cours. La forme retenue est celle d’un séminaire « atelier » permettant de faire état des questions méthodologiques liées à l’exploitation des sources, aux enjeux de mémoire impliqués dans les témoignages et aux modalités de restitution de la recherche tout en laissant une large place à la discussion. La programmation est liée aux thématiques de l’équipe de recherche ANR « Sciences, savoirs et exécution des peines 1911-2011 » (Grhis de l’Université de Rouen, Sciences Po. Paris, CESDIP (Centre d’études sociologiques sur le droit et les institutions pénales), Centre A. Koyré d’histoire des sciences, Direction de l’administration pénitentiaire). Chaque séance comprendra un point d’actualité, une à deux interventions et un temps d’échange.

Organisation : 11 séances de 3 heures (2010-2011) animées par Jean-Claude Vimont (Grhis, Université de Rouen) et Marc Renneville (Centre A. Koyré et centre d’histoire de Sciences Po.) sont proposées aux étudiants, en liaison étroite avec l’encadrement de masters 1 et 2 de l’Université de Rouen. Pour les différentes validations de masters, les étudiants ne sont tenus de suivre que huit séances sur les onze. Le séminaire bénéficie d’un Bonus qualité enseignement (BQE) de l’Université de Rouen qui va permettre de filmer les séances et de les mettre en ligne sur le site Criminocorpus, portail CNRS de l’histoire de la justice, des crimes et des peines. Le séminaire sera conclu par une journée d’étude le vendredi 6 mai 2011 sur les innovations pénales en Europe durant les années vingt et trente.

Dispositif de formation continue : Le cycle des onze conférences est proposé à la formation professionnelle en application de l’article L920-1 du Code du travail et bénéficie de l’appui logistique du centre de formation continue de l’Université de Rouen. Pour les non-étudiants, chaque conférence est facturée 30 euros, le cycle des onze conférences 300 euros, la participation à la journée d’études du 6 mai 2011, « Regards croisés sur une nébuleuse réformatrice : sciences, savoirs et exécution des peines dans l’entre-deux-guerres » est facturée 60 euros. Les inscriptions, à l’aide du bulletin joint, peuvent être transmises à Jean-Claude.vimont@wanadoo.fr afin de les confier ensuite au service de la formation continue de l’Université de Rouen. Les chèques doivent être libellés à l’ordre de l’Agent comptable de l’Université de Rouen. Pour toute autre modalité de règlement, prendre contact directement avec le centre de formation continue, 17 rue Lavoisier 76821 MONT SAINT AIGNAN CEDEX Tél : 02 35 14 60 76 / Fax : 02 35 14 60 72 / Mél : formation.continue@univ-rouen.fr)

 

> Université de Rouen, bâtiment Robespierre, salle F315, 14h30-17h30 (Mont-Saint-Aignan)

Pour consulter chaque séance en vidéo

 

27 octobre 2010. Présentation du séminaire, de l’ANR « Sciencepeine », des ressources de Criminocorpus, de « corpus justice » et de « grhis justice » sur Criminocorpus.

Intervenants. Marc Renneville (maître de conférences HDR, université Paris VIII, chargé d’études et de recherche à la direction de l’administration pénitentiaire). – Jean-Claude Vimont (maître de conférences, université de Rouen). – Sophie Victorien (docteure en histoire contemporaine, secrétaire de rédaction de Criminocorpus, chargée de recherche post-doctorale pour l’ANR Sciencepeine).

 

10 novembre 2010. Les prisons ferment aussi… autour de la notion de patrimoine carcéral. – Séance animée par Jean-Claude Vimont et Marc Renneville et les membres de l’ANR « Sciencepeine » ; présentation des travaux de l’équipe de l’ANR « Sciencepeine » sur le patrimoine carcéral.

Intervenants. Équipe Phanie, anthropologie par l’image avec Jean Arlaud (professeur émérite d’anthropologie), Annie Mercier et Christine Louveau (docteurs en anthropologie) : Visionnage d’une première version du film réalisé en avril 2010 lors de la dernière semaine de fonctionnement de la maison d’arrêt du Havre. – Caroline Soppelsa (doctorante en histoire de l’art et chargée d’études et de recherche à l’INHA) : les ambivalences des représentations de l’architecture carcérale dans le développement d’une conscience patrimoniale. – Christian Carlier (historien, directeur d’établissement pénitentiaire et chargé de mission à la Direction de l’administration pénitentiaire, rédacteur en chef de la revue Histoire pénitentiaire) : la fermeture de la prison Jacques Cartier à Rennes. – Mathilde Fouché (titulaire d’un master 2 patrimoine de l’université de Rouen) : la reconversion et la valorisation du patrimoine carcéral.

 

24 novembre 2010. Statistiques pénitentiaires et récidives

Intervenants. Annie Kensey (Direction de l’Administration pénitentiaire). – François Tortosa.

 

8 décembre 2010. Criminalité sexuelle et criminologie

Intervenants. Anne-Claude Ambroise-Rendu (maître de conférences en histoire contemporaine, université Paris X Nanterre) : L’évolution de la représentation du crime sexuel. – Jean Boitout (éducateur spécialisé, vice-président de l’ARTAAS) : La prise en charge des délinquants sexuels.

 

12 janvier 2011. Psychiatrie, expertise et exécution des peines

Intervenants. Valérie Moulin
 (maître de conférences en psychologie pathologique et criminologique, université de Haute Bretagne Rennes 2) : Dangerosité et expertises psychiatriques. – Jacques Gasser
 (Professeur associé à l’Université de Lausanne, expert-psychiatre et médecin chef au Département de psychiatrie du Centre hospitalier universitaire vaudois) : Les stérilisations non volontaires en Suisse romande au XXe siècle.

 

26 janvier 2011. Jeunesse et justice : l’ordonnance de 1945

Intervenants. Jean-Jacques Yvorel (chargé d’études au département recherche, études, développement du CNFE-PJJ). – Ludivine Bantigny (maître de conférences, université de Rouen). – Sophie Victorien (docteure en histoire contemporaine, chargée de recherche post-doctorale pour l’ANR Sciencepeine).

 

9 février 2011. Médecine légale et justice pénale

Intervenants. Dr Vincent Barras (professeur d’histoire de la médecine à l’université de Lausanne et enseignant à l’École supérieure des Beaux-Arts de Genève.) – Sandra Ménenteau (docteure en histoire de l’université de Poitiers) : Dans les coulisses de l’autopsie judiciaire. – Marina Daniel (docteure en histoire de l’université de Rouen) : Regards sur le corps meurtri. – Dr Jean-Georges Anagnostides (médecin légiste, expert près de la Cour de Cassation et de la Cour d’Appel de Rouen.) – Dr Gérard Laho (président du Conseil régional de l’Ordre des médecins de Haute-Normandie, médecin légiste et expert près de la Cour d’Appel de Rouen).

 

16 mars 2011. Souffrance et exécution des peines

Intervenants. Maxime Boucher (docteur en histoire contemporaine) : Les formes de souffrance dans les prisons en France de 1960 aux années 80. – Jean-Claude Vimont : Le mal être du récidiviste 1945-1970.

 

30 mars 2011. À la « recherche » des filles « perdues » : les mineures délinquantes

Intervenants. Claire Dumas, Éducatrice spécialisée et auteure d’un précieux ouvrage sur les Bons Pasteurs (Françoise Têtard, Claire Dumas, Filles de justice. Du Bon Pasteur à  l’Éducation surveillée XIXe-XXe siècle) et Élise Yvorel, auteure des Enfants de l’Ombre, la vie quotidienne des jeunes détenus au XXe siècle, seront nos invitées pour cette  histoire souvent « en creux » des filles et des femmes en détention. Seront également présents et présentes pour interroger les difficultés de l’écriture de l’histoire des femmes en détention : Sophie Victorien, auteure de Jeunesses malheureuses, jeunesses dangereuses (PUR, 2011), Jean-Jacques Yvorel, historien bien connu des mineurs de justice, Céline Lefort, auteure du précieux master rouennais sur les femmes détenues. Ce peut être l’occasion pour de jeunes étudiant(e)s de licence de venir découvrir comment la « gender storie » est présente (ou non) dans l’histoire pénale. De futures étudiantes de master qui souhaitent participer à l’ANR (Aurélie Dujardin et Dounia Dahmani) pourront offrir des précisons sur leurs choix et leur engagement. Une belle après-midi qui concerne tous ceux qui s’interrogent sur la manière d’aborder la spécificité féminine au sein d’ensembles plus généraux.

 

13 avril 2011. Acquis des recherches sur les centres de détentions initiés en 1975 : culture et réinsertion

Intervenants. Annick Le Roux (professeure  des Universités, visiteuse de prison, animatrice de “parcours +” au centre pénitentiaire de Caen).

 

Le programme complet du séminaire avec le nom des intervenants sera disponible en septembre 2010.

Journée d’études du 6 mai 2011 : « Regards croisés sur une nébuleuse réformatrice : sciences, savoirs et exécution des peines dans l’entre-deux-guerres » Programme définitif à venir, après l’appel à communication.

À l’attention des étudiants de l’Université de Rouen : si vous êtes intéressé(e)s par des masters en relation avec ce thème (justice, crimes et peines au XXe siècle) et par l’aide des membres de l’ANR « sciencepeine », contactez dans un premier temps Jean-Claude Vimont qui vous orientera sur les membres de l’équipe.

 

Partenariats

Centre A. Koyré

Centre d’histoire de Sciences Po

Criminocorpus, portail CNRS de l’histoire de la justice, des crimes et des peines

Comments are closed.