Actualité

  • Aucun événement

Médias

Archives

STEINBERG Sylvie

Maître de conférence habilitée à diriger des recherches (histoire moderne)

Agrégée d’Histoire. – Thèse de doctorat : Le travestissement à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles). Recherches sur la différence des sexes, sous la direction de Jean-Louis Flandrin, EHESS, 1999.

sylvie.steinberg@univ-rouen.fr

 

Enseignement

2012-2013. En CRCT au semestre 1. – L1. Les monarchies française et espagnole du début du XVIe siècle au milieu du XVIIe siècle. – L3. Paléographie moderne. – M. Direction de Masters.

 

Thèmes de recherche

Histoire des femmes et du genre (France, époque moderne). – Histoire du corps et de la sexualité (France, époque moderne). – Les liens de filiation, la bâtardise dans la France moderne (XVIe-XVIIe s.)

 

Responsabilités et travaux collectifs

Directrice adjointe du Groupement d’intérêt scientifique Institut du Genre CNRS-Universités IdG.

Membre du comité de rédaction de la revue Clio, Histoire, Femmes et Sociétés.

Membre de Mnémosyne, association pour le développement de l’histoire des femmes et du genre.

Membre du jury de Mnémosyne qui récompense annuellement le meilleur mémoire francophone de master soutenu en histoire des femmes et du genre (publié chaque année aux Presses universitaires d’Angers et désormais aux Presses universitaires de Rennes).

Membre de la SIEFAR (Société Internationale d’Études des Femmes d’Ancien Régime).

Membre du GDR 2649 « Recension des écrits du for privé en France » (direction Jean-Pierre Bardet et François-Joseph Ruggiu).

Membre de la Société de démographie historique.

Membre du réseau international PATRINUS, histoire culturelle et sociale du baptême et du parrainage (direction Vincent Gourdon).

 

Travaux en cours

Publication d’un ouvrage sur les bâtards en France sous l’Ancien Régime (Mémoire inédit d’habilitation pour lequel, accueil en délégation CNRS, SHADYC, EHESS Marseille, 2009-2010).

Préparation d’un numéro des Annales de Démographie Historique : Parentalités, avec Anne-Françoise Praz et Julie Doyon..

 

Publications

 

Livre

La Confusion des sexes. Le travestissement de la Renaissance à la Révolution, Paris, Fayard, collection nouveaux essais historiques, 2001.

 

Direction d’ouvrages et avant-propos

(Avec Violaine Sebillotte Cuchet, éd.), Numéro spécial de Clio, HFS, Érotiques, 31, juin 2010 (éditorial, p. 7-18).

Préface à Guyonne Leduc (éd.), Réalité et représentations des Amazones, Paris, L’Harmattan, 2008, p. 13-21.

(Avec Jean-Claude Arnould, éd.), Les Femmes et l’écriture de l’histoire (1400-1800), actes du colloque international de Rouen des 19-21 mai 2005, Rouen, Presses des universités de Rouen et du Havre, 2008. (Avant-propos, p. 7-12).

(Avec Odile Redon et Line Sallmann, éd.), Le Désir et le goût. Une autre histoire (XIIIe-XVIIIe siècles), actes du colloque international de Saint-Denis des 26, 27 et 28 septembre 2003 à la mémoire de Jean-Louis Flandrin, Paris, Presses Universitaires de Vincennes, collection Temps et Espaces, 2005. (Avant-propos, p. 5-7).

 

Chapitres dans un ouvrage collectif

« Hiérarchie sociale et hiérarchie entre les sexes en France sous l’Ancien Régime (mi-XVIe – mi-XVIIe siècles) », in Michèle Riot-Sarcey (dir.), De la différence des sexes. Le genre en histoire, Paris, Larousse, 2010, p. 135-162.

« Sexe et genre au XVIIIe siècle. Quelques remarques sur l’hypothèse d’une fabrique du sexe », in Pascale Bonnemère et Irène Théry (dir.), Ce que le Genre fait aux personnes, Paris, éditions de l’EHESS, collection Enquête, 2008, p. 197-212.

« Quand le romanesque est vraisemblable : les femmes travesties en hommes devant la police parisienne au XVIIIe siècle », in Andreas Blauert et Gerd Schwerhoff (éd.), Kriminalitätsgeschichte. Beiträge zur Social-und Kulturgeschichte der Vormoderne, Konstanz, 2000, p. 689-704.

 

Articles dans une revue à comité de lecture

« “ Au défaut des mâles ” : genre, succession féodale et idéologie nobiliaire (France, XVIe-XVIIe siècles) », Annales HSS, 3, juillet-septembre 2012, p. 679-713. Version anglaise en ligne : « “ In the Absence of Males ” Gender, Feudal Succession, and Nobiliary Ideology in Sixteenth- and Seventeenth-Century France ».

(Avec Sophie Cassagnes-Brouquet et Christiane Klapisch-Zuber), « Sur les traces de Joan Kelly. Pouvoir, amour et courtoisie (XIIe-XVIe siècles) », Clio, HFS, Relectures, 32, décembre 2010, p. 17-52.

« Quand le silence se fait : bribes de paroles de femmes sur la sexualité », Clio, HFS, Érotiques, s. d. Violaine Sebillotte Cuchet et Sylvie Steinberg, 31, juin 2010, p. 79-109.

« Le droit, les sentiments familiaux et les conceptions de la filiation : à propos d’une affaire de possession d’état du début du XVIIe siècle », Annales de démographie historique, numéro spécial « Familles et justice à l’époque moderne. Autorité, pouvoir, conflits », s. d. Sylvie Perrier, 2, 2009, p. 123-142.

« Un brave cavalier dans la guerre de sept ans, Marguerite dite Jean Goubler », Clio, HFS, Femmes travesties : un “mauvais” genre, s. d. Christine Bard et Nicole Pellegrin, 10, Novembre 1999, p. 145-154.

 

Articles dans des Actes de colloque

« “ Nés de la terre ” ? Les enfants bâtards et leurs familles (fin XVIe-début XVIIIe siècles) », in Anne Defrance, Denis Lopez, Charles Mazouer et François-Joseph Ruggiu (éd.), Regards sur l’enfance au XVIIe siècle, Actes du colloque Centre de recherches sur le XVIIe siècle européen, Université Michel de Montaigne-Bordeaux III, 24-25 novembre 2005, Biblio 17, 172, 2007, p. 343-358.

« L’histoire du travestissement féminin à l’épreuve de la pluridisciplinarité », in Guyonne Leduc (éd.), Travestissement féminin et liberté(s), Introduction au colloque des 16, 17 et 18 juin 2005, Université Charles de Gaulle-Lille III, Paris, L’Harmattan, 2006, p. 27-38.

« Des sources pour l’histoire du corps : la médecine légale sous l’Ancien Régime », in Élisabeth Belmas et Marie-José Michel (dir.), Corps, Santé, Société, Actes du colloque des 12 et 13 décembre 2002, organisé par l’Université Paris XIII et l’AP-HP, Paris, Nolin, 2005, p. 113-126.

« Les enfants nés des amours ancillaires (France, XVIe-XVIIe siècles) », Le Désir et le goût. Une autre histoire (XIIIe-XVIIIe siècles), actes du colloque international de Saint-Denis des 26, 27 et 28 septembre 2003 à la mémoire de Jean-Louis Flandrin, Paris, Presses universitaires de Vincennes, collection Temps et Espaces, 2005, p. 329-341.

« Le mythe des Amazones et son utilisation politique de la Renaissance à la Fronde », in Kathleen Wilson-Chevalier et Éliane Viennot (éd.), Royaume de Fémynie. Pouvoirs, contraintes, espaces de liberté des femmes, de la Renaissance à la Fronde, Actes du Colloque international de Blois des 12-14 octobre 1995 organisé par l’American University of Paris, Paris, Champion, 1999, p. 261-273.

 

Vulgarisation scientifique

Deux chapitres (« Les femmes ont-elles eu une Renaissance ? » et « Sujets et sujettes de l’Ancien Régime ») dans La part des femmes dans l’histoire. Manuel d’histoire mixte, s. d. Association Mnémosyne, Belin, 2010 (à l’usage des collèges et lycées).

« Du berceau à la tombe, côté femme », Historiens et Géographes, numéro spécial Histoire des femmes et du genre, sous la direction de l’association Mnémosyne, coordonné par Jean-Baptiste Bonnard, Didier Lett, Dominique Godineau et Anne-Marie Sohn, 393, février 2006, p. 229-244.

« Les libertines ou le temps des pionnières », L’Histoire, numéro spécial La sexualité des femmes, 277, juin 2003, p. 44-45.

« Jeanne Baré, aventurière et travestie », Lunes, Réalités, parcours, Représentations de Femmes, 20, juillet 2002, p. 41-49.

« L’Inégalité entre les sexes et l’égalité entre les hommes. Le tournant des Lumières », Esprit, numéro spécial L’un et l’autre sexe, coordonné par Irène Théry, mars-avril 2001, p. 23-39. Repris dans le numéro hors série de La Recherche. Sexes. Comment on devient homme ou femme, novembre-janvier 2001-2002, p. 14-18.

« Les médecins et la réforme du vêtement au XVIIIe siècle », Agora. Éthique, Médecine et Société, 25-26, printemps 1993.