Médias

Archives

FRÉTIGNÉ Jean-Yves

jy-fretigneMaître de conférences (histoire contemporaine)

Licencié en philosophie. – Agrégé d’histoire. – Docteur en histoire de l’IEP de Paris (Direction : M. le Professeur Pierre Milza). – Ancien Membre de l’École française de Rome. – Président de la Société d’études françaises du Risorgimento italien (refonte du Groupe français des historiens du Risorgimento).

Chercheur associé au Centre d’histoire de Sciences Po avec une activité particulière au sein du GRIC (Groupe de recherche sur l’Italie contemporaine) et au Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines (université de Saint Quentin en Yvelines), CHCSC.

Thèmes de recherche

Recherches sur les rapports unissant les champs scientifiques et philosophiques d’une part et le domaine politique d’autre part. Comment une conception scientifique, juridique ou philosophique informe-t-elle la culture politique en particulier celle des intellectuels qui façonnent les idéologies et les doctrines des différentes familles et partis politiques ? – Recherche à la croisée de l’histoire politique, de l’histoire culturelle et de l’histoire des idées. – Pays de recherche privilégié mais non exclusif : l’Italie des XIXe et XXe siècles. Application de cette thématique de recherches à l’histoire du Risorgimento italien, à la construction de l’Etat en Italie, à la question criminelle, à la question méridionale, aux relations entre la France et l’Italie.Travaille actuellement sur les rapports entre la société civile et l’Etat en Italie au XIXe siècle tels qu’ils sont saisis par le droit administratif.

Résumé de carrière scientifique :

  1. 10 monographies
  2. 80 articles scientifiques et contributions à des ouvrages collectifs
  3. Organisation et direction scientifique de 6 colloques internationaux et co-direction d’un séminaire franco-italien
  4. Participation à 53 colloques, dont 47 internationaux
  5. Participation à 2 jurys de thèse
  6. Direction de 17 Masters 2

Enseignement

L1. Histoire politique et sociale de la France de 1815 à la Grande Guerre. – L1-L2-L3. Les cultures politiques en France de la Révolution française à nos jours. Historiographie – L3. Histoire de l’Italie des révolutions de 1848 à l’instauration de la République en 1947. – Cours en langue étrangère sur l’Histoire italienne contemporaine.

L1-L2-L3 (Licence Humanités Monde Contemporain). Les doctrines politiques de Machiavel à nos jours. – Responsable de l’Histoire dans cette licence. –

CPGE intégrée à l’université de Rouen dans le cadre de la préparation aux Instituts d’études politiques. Histoire politique et sociale de la France de 1945 à nos jours.

Membre de jury de thèse

  1. Dario Lanfranca (dir. Camillo Faverzani), L’autonomie politique en Sicile entre nationalisme et mafia dans les documents historiques et les textes littéraires, Paris VIII, 9/12/2013)
  2. Emilio Scaramuzza (dir.), L’ordine nella libertà. controllo del territorio, polizia e politiche di Governo nella Sicilia garibaldina (1860), Aix-en-Provence 02/12/2017

Master

Comme directeur de 14 Maters 2 parcours sciences historiques :

  1. Marion Faucher, Crimes, délits et déviances dans le Journal de Rouen 1939-1944 (22/06/2015)
  2. Byron Fery, Salazarisme et fascisme 1928-1939 (2/06/2015)
  3. Mathias Woerle, Naissance de la science politique en France (15/09/2014)
  4. Camille Danger, Les femmes et le fascisme (25/06/2014)
  5. Lise Teani, La mafia italienne dans la photographie (25/06/2014)
  6. Benoît Paimpare, Le PCF en Seine Inférieure (24/06/2014)
  7. Julien Leclerc, La cité de Dieppe 1870-1914 (25/09/2013)
  8. Jean-Baptiste Morin, Mgr Hudal : un évêque allemand à Rome (18/09/2013)
  9. Wilfried Grare, Le Dessein Intelligent aux USA (17/09/2013)
  10. Gérard Lahon, Gaston Monnerville, un franc-maçon en République (18/06/2013)
  11. Hichem Massaoudi-Brière, A la recherche d’un socialisme français,’la Revue socialiste’ (18/09/2012)
  12. Frédéric Youssef, L’écologie politique en France (29/09/2011)
  13. Lucie Garnier, Les congrès d’anthropologie criminelle de 1885 à 1911 (23/06/2007)
  14. Daniel Pieters, L’Italie fasciste vue par la presse de Seine Inférieure (13/06/ 2006)

Comme directeur de 2 Master 2 parcours documentation

1. Mathide Duboc, L’architecture fasciste en Italie : l’exemple de la casa del fascio en Sicile (26/09/2012)
2. Jade Quemper, Les romans sur la guerre d’Espagne (21/06/2011)

Comme directeur de 3 Master 1 parcours sciences historiques

1. Juliette Crampon, L’affaire Dreyfus vue dans la presse irlandaise (12/09/2013)
2. Alexandre Beuriot, Les courants politiques royalistes en seine Inférieure au XIXe siècle (18/06/2013)
3. Benoit Canals, Fascistes et antifascistes en Seine Inférieure (07/09/2010)

Comme Membre de 9 jurys de Master 2

  1. Clément Berbe (dir. Olivier Feiertag), 17/06/2017
  2. Virginie Tasserie (dir. Olivier Feiertag), 18/06/2013 M2 doc et 25/06/2014 M2 parcours sciences historiques
  3. Manon Rouille (dir. Olivier Feiertag), 18/06/2013
  4. Cyrille Bocquet (dir. Olivier Feiertag), 26/09/2012
  5. Mathieu Leroy (dir. Olivier Feiertag), 18/09/2012
  6. Anthony Crézégut (dir. Marc Lazar, IEP-Paris), 08/06/2011
  7. Margot Delabrière (dir. Olivier Feiertag), 12/06/2011
  8. Mathieu Bidaux, (dir. Yannick Marec), 29/09/2010
  9. Aurélie Dorbas (dir. Jean-Claude Vimont), 12/06/2008

 

Responsabilités administratives et distinctions universitaires

  1. Membre de l’École française de Rome, section histoire moderne et contemporaine (1998-2001).
  2.  Membre de la Commission d’admission pour l’École française de Rome (2007-2010).
  3.  Membre du Comité de sélection de la 22e section (depuis 2011) et pour la 17e (à partir de 2014-2016) de l’Université de Rouen et de la 14e section de l’Université de Strasbourg (depuis 2011).
  4. Participation comme formateur à l’Esabac (baccalauréat franco-italien)
  5. Membre de l’Evaluation of Research Quality pour le Ministère italien de l’Université et de la Recherche 2008-2012 et 2016-2020.
  6. Membre élu du Conseil d’Administration de l’Université de Rouen (2016-2020)
  7. Membre du jury (écrit et oral) de l’Agrégation externe de Géographie (2016-2017)

Enseignement à l’étranger

  1. Visiting Researcher à la faculté des Sciences politiques de Perugia (2017)
  2. Professeur associé à l’Université de Messine (2009-2010,2012). 
  3. Cours à l’Université de Varsovie (2009, 2013), à l’Université Yldiz (Istanbul) (2011) et à celle de Pise (2014) Turin (2015) dans le cadre du programme Erasmus.
  4. Conférence au séminaire doctoral de l’Historisches Institut de l’Université de Sarrebrücken (Allemagne, 2012).

Comités scientifiques 

  1. Membre du comité scientifique de la revue Transalpina
  2. Membre de la Commisssione nazionale degli Scritti di Giuseppe Mazzini (décret du 9 décembre 2014 del Ministero dei beni e delle attività culturali)
  3. Membre du comité scientifique et d’organisation du projet Le elites europee del XIX secolo (Società italiana per lo studio della storia contemporanea, Università Lumsa, la Sapienza, Luiss Carlo Carli, Rome).
  4. Membre du comité scientifique du Centro internazionale di Studi Garibaldini (Marsala).
  5. Lauréat du Prix Mazzini décerné par l’Université de Gênes pour l’ensemble des travaux sur Mazzini (2011)
  6. Membre du comité scientifique et éditorial de la collection I Nord e I Sud del mondo globale (Université de Salerne).
  7. Membre du comité scientifique et éditorial de la collection Politeia, scienza e pensiero, éditée par le Centro Editoriale Toscano (Florence)
  8. Membre du comité scientifique et éditorial de la collection Gli Iceberg, éditeur ARAS, Pesaro (dir. Paolo Sorcinelli)
  9. Membre du comité scientifique du projet : La corrispondenza di Cesare Lombroso : ricerca, catalogazione, divulgazione del patrimonio documentario (1852-1909) piloté par le Prof. Silvano Montaldo, Université de Turin et Museo Lombroso (Turin).

Comités éditoriaux

Membre du comité scientifique et éditorial des revues :

  1. Transalpina (Caen),
  2. Domus mazziniana (Pise),
  3. Rassegna storica del Risorgimento italiano (pour les numéros consacrés aux Gruppi esterni/Comités étrangers)
  4. Storia ed Arte (Université de Rome la Sapienza),
  5. Rivista e Politica. Annali della fondazione Ugo La Malfa. (Rome),
  6. Le Laboratoire italien (Paris),
  7. Prismi (Université de Nancy),
  8. Storia e futuro (Université de Florence).

Autres Activités scientifiques internationales

Membre de l’International Commission for the History of Representative and Parlamientary Institutions (ICHRPI)

Activités et distinctions scientifiques hors université

  1. Président de la Société d’études françaises du Risorgimento (ancien Groupe des historiens français du Risorgimento) rattaché à l’Istituto per la storia del Risorgimento italiano (Rome), sefri.hypothèses.org.
  2. Membre honoraire de la Società siciliana per la storia patria.
  3. Responsable de la section histoire de l’Association Normandie/Sicile : normandiesicile@free.fr
  4. Membre de l’Académie du Maine 
  5. Membre honoraire du Circolo italiano de Rouen
  6. Invité scientifique du salon du livre d’histoire de Woippy (novembre 2011)
  7. Lauréat du prix de l’Académie du Maine pour la biographie sur Mazzini (2006)
  8. Participation à de nombreuses conférences pour les différentes associations de culture franco-italienne, instituts de culture italiens, Dante Alighieri, et association des Amis des archives du Quai d’Orsay, musée Marmottan etc…
  9. Interviews pour le JOL (Journal On line) et pour France 24.

Publications (10 livres, 6 directions d’ouvrages, 82 articles dans des revues scientifiques et contributions à des ouvrages collectifs)

Monographies (8)

  1. Antonio Gramsci. Vivre c’est résister, Paris, Armand Colin, 2017.
  2. Louis-Philippe, le dernier roi possible, Paris, Garnier, diffusé par Le Figaro et L’Express vol. 25 de la collection Ils ont fait la France, 2012.
  3. Histoire de la Sicile des origines à nos jours, Paris, Fayard, 2009. Traduction en bulgare en 2013 aux éditions universitaires Riva.
  4. Giuseppe Mazzini : il pensiero politico, Florence, Centro editoriale toscano, 2009 (préface de Salvo Mastellone).
  5. Dall’ottimismo al pessimismo : itinerario politico e intellettuale di Napoleone Colajanni dalla svolta liberale al fascismo (1903-1921), Rome, Istituto per la storia del Risorgimento, 2007, (préface de Carlo Ghisalberti).
  6. Les conceptions éducatives de Giovanni Gentile. Entre élitisme et fascisme, Paris, L’Harmattan, collection éducation et philosophie, 2006.
  7. Giuseppe Mazzini. Père de l’unité italienne, Paris, Fayard, 2006 (Préface de Pierre Milza, Prix de l’Académie du Maine).
  8. Biographie intellectuelle d’un protagoniste de l’Italie libérale : Napoleone Colajanni (1847-1921). Essai sur la culture politique d’un sociologue et député sicilien à l’âge du positivisme (1860-1903), Rome, École française de Rome, 2002.

Livres en collaboration (2)

  1. Avec G. Bertrand et A. Giacone, La France et l’Italie. Histoire de deux nations soeurs, Paris, Armand Colin, 2016.
  2. Avec Carolina Vincenti, Le Palais Farnèse. Il Palazzo Farnese, Paris,Ed. internationales du Patrimoine, 2016.

Directions d’ouvrages (6)

  1. J-Y. Frétigné, Laura Fournier-Finocchiaro et Silvia Tatti, La république en Italie (1848-1948). Héritages, modèles, discours. La Repubblica in Italia (1848-1948). Eredità, modelli, discorsi, Laboratoire italien, N°19-2017.
  2. J-Y. Frétigné et Anne Logeay-Vial, Pensée politique et altruisme, à paraître aux PURH.
  3. J-Y. Frétigné avec Yannick Bosc, Rémi Dalisson, Christopher Hamel et Carine Lounissi, Cultures des républicanismes. Pratiques et concepts de la Révolution anglaise à aujourd’hui, Paris, Kimé, 2015.
  4. J.-Y. Frétigné et L. Fournier-Finocchiaro (dir.), L’Unité italienne racontée vol. 2 Voix et images du Risorgimento , numéro spécial de la revue Transalpina n° 16,Caen, Presses universitaires de Caen, 2013.
  5. J.-Y. Frétigné et L. Fournier-Finocchiaro (dir.), L’Unité italienne racontée vol. 1 Interprétations et commémorations, , numéro spécial de la revue Transalpina n° 15,Caen, Presses universitaires de Caen, 2012.
  6. J.-Y. Frétigné et P. Pasteur (dir.), Garibaldi en Europe. Modèle, contre-modèle, Rouen, PURH, collection les Cahiers du GRHIS, 2011.
  7. J.-Y. Frétigné et Fr. Jankowiak (dir.), La décadence dans la culture et la pensée politiques (XVIIIe-XXe siècle) en Espagne, en France et en Italie, Collection de l’École française de Rome, Rome, 2008.

Colloques

Organisation de 7 colloques internationaux :

  1. avec François Jankowiak : La décadence dans la culture et la pensée politique (XVIIIe-XXe siècle) en Espagne, France et Italie, Rome, 2003
  2. avec Paul Pasteur : Garibaldi en Europe. Modèle et contre-modèle, Rouen, 2007
  3. avec Anne Logeay-Vial, : Altruisme et pensée politique, Rouen, 2010
  4. avec Laura Finocchiaro-Fournier, : L’unité italienne racontée, Caen, 2011
  5. avec Yannick Bosc, Rémi Dalisson, Christopher Hamel et Corinne Lanoussi : Cultures des républicanismes. Pratiques-Représentations-Concepts de la Révolution anglaise à aujourd’hui, Rouen , 2013
  6. avec Michel Biard et Jean-Numa Ducange : Centralisation et fédéralisme de la Révolution française à nos jours. Controverses et représentations, projets et réalisations, Rouen, 2016
  7. avec Aurélien Poidevin :  L’administration des institutions culturelles en France et en Italie, approches comparées (des années 1860 à la Libération, 1944), 8 et 9 décembre 2016.

Séminaire international

  1. avec François Jankowiak : Transferts culturels juridico-politiques entre la France et l’Italie dans le premier XIXe siècle (1ère rencontre du 11 septembre 2017 d’un séminaire permanent)

Participation à 55 colloques, dont 47 internationaux

Conférences dans les universités françaises

Conférences à l’IEP de Paris

Conférences au séminaire Gratianus des doctorants en histoire du droit de l’Université de Sceaux

Participation au séminaire de l’Université d’Orléans (2017)

 

Articles (82)

dont 39 contributions à un ouvrage collectif

  1. “Saluto al LXVII Congresso di storia del Risorgimento”, in Romano Ugolini et Vittorio Scotti Douglas (dir.), 1815. Italia ed Europa tra fratture e continuità, Rome, Istituto per la Storia del Risorgimento italiano, 2017, p. 12-15.
  2. “Pourquoi Mazzini ne revêt pas ses idées de République et de démocratie de la toge antique !”, in Philippe Foro (dir.), L’Italie et l’Antiquité du siècle des Lumières à la chute du fascisme, Toulouse, Presses universitaires du Midi, 2017, p. 17-29.
  3. “Les Institutions de la République françaises au défi de la mondialisation des hommes et des biens durant la Grande Guerre”, in Ester Capuzzo(dir.), Isttuzioni e società in Francia e in italia nella prima guerra mondiale, La Sapienza, Rome, 2017, p. 9-43.
  4. “Studenti e università in FRancia di fronte alla Grande guerra”, in Gian Paolo Brizzi et Elisa Signiri (dir.), Minerva armata. Le Università e la Grande guerra, Bologne, CLUEB, 2017, p. 39-46.
  5. “Le tre tappe della storiografia francese della Grande Guerra”, in Marco Scavino (dir.), Idee e movimenti nazionalistici nella Prima guerra mondiale, Milan, Guerini e associati, 2015, p. 153-165.
  6. “Garibaldi l’eroe e Mazzini l’antieroe. L’opinione pubblica e l’intellighenzia francesi di fronte ai due numi tutelari dell’unificazione italiana”, in Luigi Blanco (dir.), Ai confini dell’Unità d’Italia. Territorio, amministrazione, opinione pubblica, Trento, Fondazione Museo storico del Trentino, 2015,  p. 421-433.
  7. “Napoléon III, les catholiques et la Convention de septembre 1864” in Sandro Rogari (dir.), La Convenzione di Settembre 1864.  Alle origini di Firenze capitale, Florence, Società Toscana per la Storia del Risorgimento, 2015, p. 31-54.
  8. “Voter en France de 1848 à 1914 : les Républicains et le suffrage universel masculin”, in Romano Ugolini (dir.), Prima della tempesta. Continuità e mutamenti nella politica e nella società italiana e internazionale (1901-1914), Rome, Istituto per la storia del Risorgimento italiano, 2015, p. 475-502.
  9. “L’Italia nel 1914-1915 : una nazione maggiorenne per i Francesi ?”, dans Aldo A. Mola (dir.), 1914-1915 : il liberalismo italiano alla prova. L’anno delle scelte, Centro europeo Giovanni Gioloitti per lo studio dello Stato, Dronero, 2015, p. 181-192.
  10. “Giuseppe Mazzini, La révolution française et la culture politique républicaine française”, dans Yannick Bosc, Rémi Dalisson, Jean-Yves Frétigné, Christopher Hamel, Carine Lounissi, Cultures des républicanismes. Pratiques et concepts de la Révolution anglaise à aujourd’hui, Paris, Kimé, 2015, p. 211-223.
  11. “Giuseppe Garibaldi le héros et Giuseppe Mazzini l’anti-héros. L’opinion publique et l’intelligentsia françaises face à deux figures tutélaires de l’Italie contemporaine”, dans Marie-Claude Blanc-Chaléard, Caroline Douki, Anne Dulphy et Marie-Anne Matard-Bonucci (dir.), D’Italie et d’ailleurs. Mélanges en l’honneur de Pierre Milza, Rennes, PUR, 2014, p. 29-39.
  12. “La réforme du lycée de Gentile : la plus fasciste des réformes ? “, dans Pierre Statius (dir.), Education et totalitarisme. L’éducation dans les pays d’Europe centrale et orientale, Dijon, Presses du Réel, 2014, p. 23-46.
  13. « Tempi nuovi, vecchi uomini  (Silvio Spaventa). L’image du Mezzogiorno dans le dernier tiers du XIXe siècle “, in Construire l’Institution. L’Ecole française de Rome, 1873-1895 (en ligne), Rome, Publications de l’Ecole française de Rome, 2013, p. 513-526. http://books.openedition.org/efr/2641
  14. “1852, l’anno della rottura di Mazzini col socialismo », in A. Ciampani (dir.), L’unità italiana in Europa, Rome, Istituto per la storia del Risorgimento italiano, 2013, p. 269-287.
  15. « Marsiglia, la città in cui Mazzini diventa Mazzini », in Giuseppe Monsagrati e A. Villari (dir.), Mazzini Vita, avventure e pensiero di un Italiano europeo, Milan, Silvana editore, 2012, p. 33-41.
  16. « I volontari francesi del Papa », in Gilberto Piccinini (dir.), L’Europa e Castelfidardo. I volontari sul campo di battaglia e le ripercussioni politiche internazionali, 2011, p. 75-89.
  17. « La France face au Royaume du Piémont-Sardaigne ou la force du lien entre Paris et Turin (1859-1861) », Cavour e Rattazzi : una collaborazione difficile, Atti del LXIV congresso di storia del Risorgimento, Rome, Istituto per la storia del Risorgimento italiano, 2011, p. 301-335.
  18. « Mazzini e Bakunin , dodici anni di movimento operaio in Italia di Nello Rosselli, storico del Risorgimento », in Alessandro Giacone et Eric Vial (dir.), I Fratelli Rosselli. L’antifascismo e l’esilio, Rome, Carocci, 2011, p. 43-53.
  19. « “ Une Constitution romaine ne doit pas se faire, une Constitution italienne ne peut pas se faire ” (Giuseppe Mazzini) », in Laurent Reverso (dir.), Constitutions, Républiques, Mémoires : 1849 entre Rome et la France, Paris, L’Harmattan, 2011, p. 175-199.
  20. « Garibaldi, Dumas e la Sicilia », in Claudio Paterna (dir.), Sicilia risorgimentale, Rome, Bonanno, 2011, p. 37-54.
  21. « Garibaldi. Modèle, contre-modèle, légende dorée et légende noire », in Jean-Yves Frétigné et Paul Pasteur (dir.), Garibaldi : Modèle, contre-modèle, Rouen, PURH, collection les Cahiers du GRHis, 2011, p. 9-21.
  22. « Les héritiers de Giuseppe Mazzini : de la génération idéaliste à la génération positiviste », in Ludivine Bantigny et Arnaud Baubérot (dir.), Hériter en politique. Filiations, transmissions et générations politiques (Europe XIXe-XXIe siècles), Paris, PUF, 2011, p. 33-45.
  23. « Iniziativa rivoluzionaria italiana e francese a confronto nel pensiero e nell’azione di Mazzini», in Istituto per la storia del Risorgimento italiano. Comitato di Brindisi (dir.), Il Mazzinianesimo nel Mezzogiorno e Terra d’Otranto, Oria, Edilpref, 2011, p. 253-263.
  24. « La conception de la nation dans la pensée de Mazzini », in Olivier Forlin (dir.), L’idée nationale en Italie du processus d’unification aux déchirements de la guerre civile (fin XVIIIe-début XXe siècle), Paris, l’Harmattan, 2010, p. 85-108.
  25. « Cristina Trivulzio di Belgiojoso et l’intelligentsia française libérale », in Ginevra Conti Odorisio, Cristina Giorcelli, Giuseppe Monsagrati (dir.), Cristina di Belgiojoso tra cultura e politica nell’Europa dell’Ottocento, Naples, Loffredo Editore, 2010, p. 167-184.
  26. « Le panthéon politique des Italiens », in M. Lazar (dir.), L’Italie contemporaine de 1945 à nos jours, Paris, Fayard, 2009, p. 68-81.
  27. « Garibaldi eroe della Repubblica universale », in A. Ragusa (a cura di), Un eroe nell’Europa dell’Ottocento, Bari-Rome, Lacaita, 2009, p. 49-58.
  28. « Il significato del garibaldismo in Francia », dans Garibaldi : cultura e ideali. Atti del LXIII congresso di storia del Risorgimento italiano, Rome, Istituto per la storia del Risorgimento italiano, 2008, p. 319-338.
  29. « Garibaldi, i garibaldini, la politica ed il positivismo », in C. Vernizzi (a cura di), Giuseppe Garibaldi tra guerra, politica e medicina, Novare, Istituto per la storia del Risorgimento, 2008, p. 27-48.
  30. « Introduction » (avec Fr. Jankowiak), in J.-Y. Frétigné et Fr. Jankowiak (dir.), La décadence dans la culture et la pensée politiques (XVIIIe-XXe siècle) en Espagne, en France et en Italie, Collection de l’École française de Rome, Rome, 2008, p. 1-18.
  31. « Analyse du complexe discursif de la décadence sur l’homme et la société (1870-1914) », in J.-Y. Frétigné et Fr. Jankowiak (dir.), La décadence dans la culture et la pensée politiques (XVIIIe-XXe siècle) en Espagne, en France et en Italie, Collection de l’École française de Rome, Rome, 2008, p. 159-188.
  32. « Garibaldi un’eroe della repubblica », Giuseppe Garibaldi liberatore globale tra Italia, Europa e America, Gênes, Fondazione Casa America, 2007, p. 187-195.
  33. « Légende dorée et légende noire de Garibaldi en France », in C. Ceccuti et M. Degl’Innocenti (a cura di), Giuseppe Garibaldi tra storia e mito, Manduria, Bari, Rome, Lacaita, p. 94-106.
  34. « Mazzini e la Francia », Pensiero e azione : Mazzini nel movimento democratico e internazionale, Rome, Istituto per la storia del Risorgimento italiano, 2006, p. 449-462.
  35. « Entre fascination et répulsion : la place des juifs dans les débats autour de l’anthropologie criminelle italienne (1880-1900) », M.-A. Matard-Bonucci (dir.), Antisémythes. L’image des juifs entre culture et politique (1848-1939), Paris, Nouveau Monde Éditions, 2005, p. 95-105.
  36. « Catane à l’âge du réformisme municipal de De Felice », in Y. Marec (dir.), Villes en crise ? Les politiques municipales face aux pathologies urbaines (fin XVIIIe-fin XXe), Actes du colloque international organisé par le Groupe de recherche d’histoire et l’Université de Rouen, Créaphis, Paris, 2005, p. 578-588.
  37. Présentation et mise à jour de la « Bibliographie française sur l’histoire italienne entre 1750 et 1919 » pour la Bibliografia dell’età del Risorgimento in onore di Alberto M. Ghisalberti (1970-2001), Olschki, Florence, 2003, p. 1705-1721.
  38. « La crise de l’identité républicaine française », Cento anni di storiografia sul Risorgimento, Rome, Istituto per la storia del Risorgimento italiano, 2002, p. 355-369.
  39. « Régime libéral et démocratie de partis en Italie de 1918 à 1922 », in J. Portes (dir.), Autour de la démocratie aux États-Unis d’Amérique et en Europe occidentale de 1918 à 1989, Ellipses, Paris, 1999, p. 106-117.

et 43 articles parus dans des revues avec comité scientifique

  1. “L’historiographie française sur le Risorgimento et sur l’Italie libérale”, in Il Pensiero Politico, 2017-1, p. 88-97.
  2. Avec L. Fournier et Silvia Tatti, “Introduction”, in J-Y. Frétigné, Laura Fournier-Finocchiaro et Silvia Tatti, La république en Italie (1848-1948). Héritages, modèles, discours. La Repubblica in Italia (1848-1948). Eredità, modelli, discorsi, Laboratoire italien, N°19-2017, http://laboratoireitalien.revues.org/1258
  3. Avec Paolo Benvenuto, “Du modéle républicain français à sa marginalisation”, in J-Y. Frétigné, Laura Fournier-Finocchiaro et Silvia Tatti, La république en Italie (1848-1948). Héritages, modèles, discours. La Repubblica in Italia (1848-1948). Eredità, modelli, discorsi, Laboratoire italien, N°19-2017, http://laboratoireitalien.revues.org/1278
  4. Avec Laura Fournier et Philippe Gut, “Bref historique du groupe français des historiens du Risorgimento (des origines à 2011), in Rassegna storica del Risorgimento. Numero speciale per il centenario, janvier-décembre 2013 (éd. en 2016), p. 271-275.
  5. “Massimo D’Azeglio un Galantuomo face à la question d’Orient”, in Studi Piemontesi, XLIV, 2 (2015), p. 307-313.
  6. “L’iniziativa italiana et l’initiative française dans la pensée et l’action de Giuseppe Mazzini”, in Revue des études italiennes, 1-4/2014, p. 107-118.
  7. ” L’aigle et l’escargot : la culture politique de Ippolito Nievo”, in P.R.I.S.M.I. Revue des études italiennes , n° 11, 2014, p. 221-240.
  8. « Introduction », in J.-Y. Frétigné et L. Fournier-Finocchiaro (dir.), L’Unité italienne racontée vol.  2 Voix et images du Risorgimento, numéro spécial de la revue Transalpina n° 16, Caen, Presses universitaires de Caen, 2013, p. 9-14.
  9. « Giuseppe Mazzini : de la figure du conspirateur à celle du penseur », in J.-Y. Frétigné et L. Fournier-Finocchiaro (dir.), L’Unité italienne racontée vol. 1 Interprétations et commémorations, , numéro spécial de la revue Transalpina n° 15,Caen, Presses universitaires de Caen, 2012, p. 33-49.
  10. « Introduction », in J.-Y. Frétigné et L. Fournier-Finocchiaro (dir.), L’Unité italienne racontée vol. 1 Interprétations et commémorations, , numéro spécial de la revue Transalpina n° 15,Caen, Presses universitaires de Caen, 2012, p. 9-16.
  11. « Mazzini et Bakounine : deux visions du monde antagonistes », P.r.i.s.m.i., Revue d’études italiennes, n° 10, 2012, p. 121-145.
  12. « I valori del Risorgimento nell’alba del ventesimo secolo », Studi garibaldini, décembre 2012, p. 7-16.
  13. « La leçon des faits ou la fuite en avant. Essai sur l’opposition entre les intellectuels giolittiens et les intellectuels anti-giolittiens dans l’Italie d’avant la Grande Guerre (1903-1913) », Storiografia, n° 14, 2011, p. 270-278.
  14. « Napoleone III e l’Europa nel 1859 », Studi Garibaldini, novembre 2011, p. 145-155.
  15. « Mazzini e Napoleone III : due concezioni moderne dell’Europa », Chronaca Mundi, vol. 2, 2011, p. 104-115.
  16. « Cultures positivistes et question criminelle en Italie : de Lombroso à la Commission Ferri », Essais de philosophie pénale et de criminologie n° 9, 2010, p. 147-171.
  17. « Günümüz Fransa’sinda Cumhuriyet ve Ulusal Kimlik (traduction en turc d’un article intitulé : République et identité nationale en France aujourd’hui), Idea. A Journal of Humanities, 2011, p. 115-130.
  18. « De la traduction comme effort pour préciser les concepts : l’exemple des notions de liberismo/liberalismo ; questione meridionale/meridionalismo », in Paul Pasteur (dir. de), Histoire et pratiques de la traduction, Rouen, PURH, collection Changer d’époque, 2010, p. 69-81.
  19. « L’âge d’or de l’influence de Gramsci en France (1968-1977) », Maria-Antonietta Macciocchi, figure intellectuelle et penseur politique des années Vincennes, 2010, [en ligne].
  20. « Mise à jour bibliographique sur la question de l’anticléricalisme en Italie de l’Unité à la fin de l’époque giolittienne », Mélanges de l’École française de Rome Italie-Méditerranée, 2010-1, p. 139-140.
  21. « Una raffigurazione della Parigi imperiale nel Diario politico di Giorgio Asproni : un giudizio politico e morale sulla Francia », Bollettino bibliografico della Sardegna, n° 27, 2009, p. 143-154.
  22. « Mazzini et les socialistes français : significations et enjeux de la polémique de l’année 1852 », Revue française des idées politiques, 2009, p. 327-358.
  23. « Une critique oubliée de Lombroso », Essais de philosophie pénale et de criminologie, n° 8, 2009, p. 125-138.
  24. « Il fut défendre la société ou la défense de la normalité dans l’anthropologie criminelle italienne à l’époque de Cesare Lombroso », Les chroniques de l’OMIJ, n° 5, 2009, p. 9-24.
  25. « Garibaldi e i Francesi : una storia d’amore e di odio », Studi garibaldini, 2009, p. 15-25.
  26. « Les grandes étapes de la codification en Italie du XVIIIe siècle à nos jours », Revue historique de droit français et étranger, octobre-décembre 2006, p. 533-549.
  27. « Conception de la langue dans l’œuvre de Cattaneo et de celle de deux de ses disciples : une solution éclairée pour l’identité nationale italienne », Mélanges de l’École française de Rome. Italie et Méditerranée, 2005-1, p. 247-260.
  28. « L’impossible réformisme démocratique italien 1901-1922 », Il Politico. Rivista italiana di scienze politiche, mai-octobre, 2004, p. 239-273.
  29. « Les intellectuels italiens : témoins et acteurs de la politisation de leur peuple de l’Unité aux années 1930 », Raisons politiques, novembre 2003, p. 149-168.
  30. « Gaetano Mosca et Vittorio Emanuele Orlando : deux idéologues majeurs de l’Italie transformiste », Revue d’histoire moderne et contemporaine, avril-juin 2003, p. 92-111.
  31. « La réception et l’influence de Gramsci chez les intellectuels français de 1945 à nos jours », La Rassegna storica del Risorgimento, avril-juin 2003, p. 293-324.
  32. « L’office du travail et le conseil supérieur du travail italiens de leur naissance à la Grande Guerre », Mélanges de l’École française de Rome Italie-Méditerranée, 2002-2, p. 781-808.
  33. « Bolchevisme et fascisme : la lecture de la crise politique et idéologique de l’Italie de l’Après Guerre », Mezzogiorno e Risorgimento, décembre 2002, p. 83-110.
  34. « Une réponse scientifique et politique à la thèse de Niceforo sur l’infériorité des méridionaux », Bollettino bibliografico della Sardegna, n° 27, 2002, p. 45-62.
  35. « Giuseppe Mazzini et les réformismes français solidariste et socialiste », Rassegna storica del Risorgimento, avril-juin 2001, p. 191-224.
  36. « De la révolte des esclaves contre les rigueurs de la science à l’inquiétude spirituelle ? Le basculement dans la vision du monde en Italie entre 1880 et 1910 », Revue des études italiennes, janvier-juin 2001, p. 17-28.
  37. « L’émigration méridionale de 1901 à la Grande Guerre : enjeux démographiques et politiques », Mélanges de l’École française de Rome Italie-Méditerranée, 2000-1, p. 291-316.
  38. « Un caso di confronto tra positivismo progressista e positivismo fatalista », La Nuova Antologia, octobre-décembre 1999, p. 292-307.
  39. « Una critica dimenticata delle teorie di Cesare Lombroso », Il Politico. Rivista italiana di scienze politiche, juillet-septembre 1999, p. 369-393.
  40. « Du sicilianisme à l’histoire de la Sicile », Mélanges de l’École française de Rome, 1998-2, p. 853-875.
  41. « Éteignez vos téléviseurs, Nanni Moretti écrit son journal intime ! » (en collaboration avec C. Bourrette), L’Homme et la société, janvier-mars 1998, p. 63-76.
  42. « Concurrence et solidarité dans l’œuvre d’un réformiste sicilien : Napoleone Colajanni (1847-1921) », Revue d’histoire moderne et contemporaine, octobre-décembre 1997, p. 617-633.
  43. « Leonardo Sciascia : un hérétique illuministe », Sud, revue dépendante des Mélanges de l’Ecole française de Rome, 1992, p. 91-116.

Articles pour dictionnaire

  • « Vincenzo Gioberti », « Les Fiancés de Manzoni », « Alessandro Manzoni », « Giuseppe Mazzini », « Giovanni Papini », « Benedetto Croce », in J.-D. Durand et Claude Prudhomme (dir.), le monde du catholicisme, Paris, Robert Laffont, collection Bouquins, 2017.
  • « Maison de Savoie », « Victor-Emmanuel II », « Unité italienne », « Royaume d’Italie », « Risorgimento : approches historiographiques », « Constantino Nigra », « Giuseppe Mazzini », « Giuseppe Garibaldi », « Francesco Arese Lucini », « Camillo Cavour », in P. Guichonnet et Chr. Sorrel (dir.), La Savoie et la France 1860-2010. Dictionnaire de l’Annexion, Chambéry, Les éditions la Fontaine de Siloé, 2009.
  • « Décadence, déclin », in Chr. Delporte, J.-Y. Mollier et J.-Fr. Sirinelli (dir.), Dictionnaire d’histoire culturelle de la France contemporaine, Paris, Presses Universitaires de France, collection Quadrige, 2009.

Articles de divulgation scientifique

  1. “De l’outil au grand singe : une nouvelle approche de l’origine de l’homme” , dans Cahiers du Maine n° 24, Académie du Maine, 2014, p. 15-22.
  2. « L’autre père de la patrie », entretien pour la revue Radici, mars 2011, p. 47-50.
  3. « Giuseppe Mazzini : le démocrate : un acteur majeur du combat pour l’Europe des peuples », L’Histoire, n° spécial L’Italie, 150 ans d’une nation. De Garibaldi à la Ligue du Nord, 2011, p. 11.
  4. « À chacun son Garibaldi » (avec Catherine Brice), L’Histoire, octobre 2008, p. 36-37.
  5. « Giuseppe Mazzini : de la figure du conspirateur à celle du poignardeur » [en ligne].
  6. « Le ragioni della popolarità di Garibaldi in Francia dal 1848 alla Grande Guerra », In Europa. Rivista di studi e di iniziativa europea, 2007/1, p. 23-30.
  7. « Giuseppe Mazzini : iniziativa italiana e initiative française a confronto », In Europa. Rivista di studi e di iniziativa europea, 2005/2, p. 21-30.

Recensions

Recensions d’ouvrages pour les revues suivantes : Austriaca, Études normandes, Histoire et Mesures, La Rassegna storica del Risorgimento, La revue historique, La revue d’histoire moderne et contemporaine, Le Laboratoire italien, Le mouvement social, Les Annales historiques de la Révolution française, Raisons politiques, Transalpina, Vingtième siècle.

Traduction

  • « Le Pays, les pays », « La place », « Les noms de rue », « Les Cinq Journées de Milan », « Garibaldi », « Mussolini », in Mario Isnenghi (dir.), L’Italie par elle-même. Lieux de mémoire italiens de 1848 à nos jours, Paris, Éditions rue d’Ulm, 2006, réédition, 2013.
  • « Garibaldi et l’Europe danubienne et balkanique», article de Pasquale Fornaro in Jean-Yves Frétigné et de Paul Pasteur (dir.), Garibaldi : Modèle, contre-modèle, Rouen, PURH, collection Changer d’époque, 2011, p. 31-41.

À paraître

NB. Contributions à des ouvrages et articles sous presse (explicitement acceptés par l’éditeur)

« Il pensiero meridionalista dall’Unità alla Grande Guerra », in Luigi Rossi (dir.), A centocinquant’anni dall’unificazione italiana. Interessi nazionali e particolarismi territoriali,

« Redécouvrir les grandes interprétations du Risorgimento », in Luigi Rossi (dir.), A centocinquant’anni dall’unificazione italiana. Interessi nazionali e particolarismi territoriali,