Médias

Archives

DALISSON Rémi

Professeur des Universités (histoire contemporaine)

remi.dalisson@univ-rouen.fr

DEA d’histoire sociale. – Thèse de doctorat de l’Université de Paris I (dir. M. Agulhon / A. Corbin), De la Saint-Louis au cent-cinquantenaire de la Révolution, fêtes et cérémonies publiques en Seine-et-Marne (1815-1939). – Habilitation à diriger des recherches (Paris I) (dir. P. Ory) : Voir et complimenter le Maréchal. Propagande et imaginaire national en France sous Vichy. – Chercheur associé au centre d’histoire sociale de Paris I

 

Responsabilités

Directeur de publication de la revue Trames (IUFM). – Coordinateur de la formation PLP Lettres-Histoire (IUFM). – Responsable du sous-axe du GRHIS « Histoire de l’école en Europe, une identité en mutation ».

 

Enseignement

CPE. Histoire de l’école en France, 1789 à nos jours (CM et TD). – PLP. Histoire de la colonisation et histoire de la France contemporaine (CM et TD). – CAPES. Épistémologie et usages de l’histoire (CM et TD). – PE. Formation continue (CM). – Agrégation interne d’Histoire (CM). – Capes, Agrégation, PE. Formation transversale : histoire et valeurs de l’école (CM).

 

Thèmes de recherche

HISTOIRE POLITIQUE, ECOLE ET CITOYENNETE AUX XIXe-XXe : Biographie d’Hippolyte Carnot et lectures de normaliens

Je travaille sur une biographie d’H. Carnot, ministre de l’Instruction publique en 1848 qui me permet de réinvestir l’histoire politique et culturelle du XIXe, à travers l’école, les politiques et les philosophies libérales de l’éducation, et donc l’évolution de la conception de la citoyenneté. Mais l’ouvrage sera aussi l’occasion de replacer l’histoire de l’école sur la longue durée, en analysant le souvenir laissé par ce réformateur et en le comparant aux évolutions du système au XXe siècle. Mon idée serait ensuite d’étudier les pratiques éducatives dans une région donnée, pour comparer émission et réception de politiques scolaires, avec l’aide de l’INRP.
Je suis en train de relancer le travail entamé sur « les lectures de normaliens », à partir du riche fond de l’école normale de Rouen et prépare un colloque international sur l’école en Europe au XIXe siècle.

HISTOIRE CULTURELLE ET POLITIQUE XIXe-DÉBUT XXe : Mémoire, guerre et nation

J’ai entamé une recherche sur la mémoire de la guerre de 1870, de 1871 à nos jours, principalement en France, mais aussi dans le cadre d’une histoire comparative et européenne en Allemagne Il s’agira de vérifier le postulat, trop souvent vite admis, d’une véritable obsession de la Revanche jusqu’en 1914. Quelles en étaient les vecteurs, sociaux, politiques et surtout culturels et, surtout, ne s’est-on pas trop focalisé sur les officiels, les institutions au détriment des populations et sur une vision téléologique de l’histoire ? J’ai un projet d’étude sur la guerre de 1870 dans le Nord, région que je compte comparer à la Normandie. Enfin, quelle fut la destinée de cette mémoire sous les différents régimes politiques du XXe siècle, à l’heure d’une histoire Européenne en gestation. Cela pose la question mémorielle et nationale en France, qui rejaillit sur celle de la citoyenneté. Plus un travail sur les fêtes nationales pendant la Grande Guerre

 

Participation à des travaux collectifs

Genre et éducation, former, se former, être formée au féminin, B. Bodinier, M. Gest, P. Pasteur, M.-F. Lemonnier-Delpy (dir.), Rouen, PUHR, 2010.

« L’adhésion au Maréchalisme », in Atlas de la France dans la Seconde Guerre mondiale, Université de Caen, Centre de Recherches en Histoire Quantitative, CNRS, 2010.

Dictionnaire d’histoire culturelle de la France contemporaine, J.-Y. Mollier, C. Delporte, J.-F. Sirinelli (dir.), Paris, PUF, 2010.

Dictionnaire culturel du sport, M. Attali et J.-Y. Saint-Martin (dir.), Paris, A. Colin, 2010.

« Trois plans détaillés de sujets de concours : la dissertation, la leçon, le commentaire d’histoire contemporaine, programme 2006-2007 », in C. Legras, G. Granier (dir.), CAPES externe d’histoire-géographie, méthodologie, sujets, corrigés détaillés, Paris, Vuibert, 2008.

 

Projets et travaux en cours

Préparation d’un colloque sur le Républicanisme avec le GRHIS, Yannick Bosc et Jean-Numa Ducange.

Préparation d’un colloque sur « l’éducation en Europe au XIXe siècle ».

Biographie d’Hippolyte Carnot.

 

Publications

 

Ouvrages

Hippolyte Lazare Carnot, la passion de l’école et de la liberté. Préface Claude Lelièvre (université de Paris V), Paris, CNRS, 2011.

11 Novembre, du souvenir à la mémoire. Histoire d’une fête nationale singulière, Paris, Armand Colin, septembre 2013.

Les guerres et la mémoire. Enjeux identitaires  et célébrations de guerre en France de 1870 à nos jours, Paris, CNRS, septembre 2013.

Célébrer la Nation : Les fêtes nationales en France de 1789 à nos jours. Préface de Sudhir Hazareesingh (Université d’Oxford), Paris, Nouveau monde éditions, 2009.

Les fêtes du Maréchal. Propagande festive et imaginaire national dans la France de Vichy. Préface de Pascal Ory, Paris, Tallandier, 2008 (Médaille d’argent du prix Millepierres de l’Académie française 2009).

Les Trois couleurs, Marianne et l’Empereur. Fêtes libérales et politiques symboliques en France de 1815 à 1870. Préface de Maurice Agulhon, Paris, La Boutique de l’Histoire, 2004.

De la Saint-Louis au cent-cinquantenaire de la Révolution, Fêtes et cérémonies publiques en Seine-et-Marne, 1815-1939, Lille, Presses du Septentrion, 1999.

 

Articles

« L’imaginaire colonial et ses représentations dans la politique festive de Vichy (1940-1944) », in M. Murphy et alii. (dir.), Art, image et pouvoir à l’époque coloniale, publication électronique, INHA, Paris, 2014.

« Mémoire de guerre et nouvelles pratiques culturelles sous la IIIe République », Cahiers de la Méditerranée, n° 86, juin 2013, p. 383-400.

« La fabrique culturelle d’une petite patrie sous la IIIe République : Le cas du Millénaire Normand de 1911 », in Michèle Guéret-Laferté et Nicolas Lenoir (dir.), La Fabrique de la Normandie, Actes du colloque international organisé à l’université de Rouen en décembre 2011, Publications numériques du CÉRÉdI, n° 5, 2013 [en ligne].

« Apogée et déclin de la « mise en spectacle du grand homme dans les fêtes nationales (1880-1989), in S. Haffemayer et alii (dir.), Le spectacle de l’histoire, Rennes, PUR, 2012, p. 81-93.

« La fête vichyste. Une tentative de remodelage symbolique de l’espace urbain, 1940-1944, in F. Taliano-de-Garets (dir.), Villes et culture sous l’Occupation : expériences françaises et perspectives comparées, Paris, A. Colin, 2012, p. 298-306

« La célébration de la fête de la Fédération. Entre mémoire, subversion et raison (1815-1890) », in Dupuy (dir.), La Fête de la Fédération, PPURH, 2012, p. 139-150.

« Journées de guerre et fête nationale : une politique culturelle au service d’une légitimation identitaire », in F. Bouloc et alii (dir.), 1914-1918, Identités troublées, Toulouse, Privat, 2011, p. 327-341.

« Le 18 juin au village : un rituel festif républicain à l’époque contemporaine », in P. Oulmont (dir.), Les 18 juin, combats et commémorations, Paris, A.Versailles, 2011, p. 255-282.

« L’art de la ‘mise en fête du sport’ : l’esthétisation du sport aux fêtes comme construction d’un idéal politique en France de Paul Bert au colonel Pascot (1880- 1944) », Actes du colloque de Lorient, 12e congrès du Comité européen pour l’Histoire du sport, 20-22 septembre 2007, Lorient, PUL, 2010.

« Gendarmerie et propagande festive sous Vichy : les ambiguïtés d’un corps et d’une pratique », Colloque « Gendarmerie et gendarmes au XXe siècle », Paris, Presses de la Sorbonne, dir. Jean-Noël Luc, 2010, p. 163-172.

« Représenter le travail par les fêtes sous Vichy : mise en scène de l’entreprise et persistance d’une subversion ouvrière (1940-1944) », Colloque Dijon « Le travail dans les entreprises sous Vichy », Dijon, PUB, 2008, p. 451-466.

« Sociabilités festives, débats et contestation rurale, 1830-1880 », Colloque Sociabilités et politique en milieu rural, Rennes, juin 2005, PUR, 2008, p. 65-74.

« Les politiques de la fête nationale pendant la période napoléonienne, propagande, césarisme et contrôle social en France, 1799-1814 », La revue de l’Institut Napoléon, EPHE, dir. J-O Boudon (Paris IV), n° 195, 2007-II, p. 7-27.

« Femmes sportives et sportives femmes, idéologie et représentations féminines dans les fêtes de Vichy, 1940-1944 », Colloque Sport et genre, XIXe-XXe siècles, XIe carrefour d’histoire du sport, Lyon I, octobre 2004, L’Harmattan, 2005, p. 57-71.

« Femmes rêvées, femmes réelles : propagande et éducation dans les fêtes sous Vichy », Trames, revue d’histoire de l’IUFM de Normandie, n° 13, 2005, p. 197-204.

« L’art de la fête sous le Second Empire : Culture, art et propagande en France de 1852 à 1870 », Actes du colloque international de Durham : Les arts et la littérature du Second Empire, juin 2003, p. 57-76.

« Fêtes, activités et associationnisme démocratique en Seine-Inférieure, 1815-1870 », Études Normandes, n° 4, 2003, p. 63-73.

« La propagande festive sous Vichy : mythes fondateurs, relecture nationaliste et contestation en France », Guerres mondiales et conflits contemporains, n° 207, déc. 2002, p. 5-35.

« Sport, fêtes et Révolution Nationale sous le régime de Vichy, 1940-1944 », Actes du colloque de Lyon, Xe carrefour ‘Sport et histoire’ : Le sport sous Vichy, Paris, L’Harmattan, 2002, p. 233-248.

« La célébration du coup d’État de 1851. Symbolique politique et politique des symboles », Revue d’histoire du XIXe siècle, n° 22-2002/1, p. 77-95.

« La République, la fête et l’historien : les célébrations du centenaire de Michelet en 1898 », Actes du colloque pour le bicentenaire de Michelet, Centre de recherches révolutionnaires et romantiques, Cahiers romantiques, 6, Clermont-Ferrand, 2001, p. 355-37.

« Les journées de l’Afrique et des colonies, un exemple d’instrumentalisation de l’image africaine, 1914-1917 », Trames, revue d’histoire de l’IUFM de Normandie, n° 9, 2001, p. 75-88.

« Jeux, sport, fêtes publiques et masculinité avant 1870 en Seine-et-Marne », in J.-A. Mangan (dir.), The European review for the History of Sport, numéro spécial ESHR « Making European masculinities, Sport, Europe, Gender », F. Cass éditions, 2000, Glasgow p. 39-61.

« Champs de bataille, champs de mémoire. L’exemplarité des célébrations de la victoire de la Marne, 1916-1939 », Revue du Nord, Lille III, n° 337, T 82, octobre / décembre 2000, p. 763-787.

« Fête rêvée, fête vécue. Les politiques festives nationales et leur application, Seine-Inférieure, 1815-1939 », Actes du 34e congrès des sociétés historiques et archéologiques de Normandie, Annales de Normandie, 2000, T.V. p. 223-239.

« Fêtes publiques et citoyenneté, une tentative de régénération civique par la fête en 1848 », Revue d’histoire du XIXe siècle, n° 19, 1999/1, p. 44-72.

« Les enjeux politiques et sociaux des fêtes publiques de l’année 1848 à Rouen », Revue d’histoire normande, 1999, p. 21-33.

« La célébration du 11 novembre, l’enjeu de la mémoire combattante : héritages et pratiques, 1919-1939 », Guerre mondiales et conflits contemporains, n° 192, 1999/1, p. 5-23.