Médias

Archives

Les confréries dans la ville de Rouen à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles)

Documents présentés par Marc VENARD

Après avoir fleuri au Moyen Âge, les confréries religieuses ont connu un nouvel essor à Rouen, à partir du XVIe siècle. Dans les trois derniers siècles de l’Ancien Régime, elles sont des centaines, établies dans les églises paroissiales et dans les couvents de la ville, où hommes et femmes de toutes classes sociales s’inscrivent par obligation professionnelle ou par élan de piété. Toutes visent à créer une solidarité entre leurs membres, vivants et morts, et à en faire des catholiques exemplaires. Chacune traverse tour à tour des périodes de prospérité et de déclin. Par leurs manifestations extérieures et par leur fonctionnement démocratique, les confréries jouent dans la société urbaine un rôle comparable à celui, aujourd’hui, des multiples associations Loi 1901. Le présent ouvrage tente de  faire l’inventaire de ces confréries et publie les documents les plus significatifs, textes et images, qu’elles nous ont laissés.

Marc Venard, professeur agrégé d’histoire et docteur d’État, a enseigné pendant dix ans à l’université de Rouen avant de terminer sa carrière à  l’université de Paris X-Nanterre. Il est membre de l’Académie des Sciences, Belles-lettres et Arts de Rouen, et président d’honneur de la Société d’Histoire religieuse de la France.

Société d’Histoire de la Normandie, 2011.

 

Comments are closed.