Médias

Archives

Regards sur les années trente en Normandie – L’air du temps

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 07/09/2017
10:00 - 17:00

Emplacement
Musée des beaux-arts de Rouen

Catégories Pas de Catégories


Au Musée des Beaux-Arts, Auditorium 26 bis, rue Jean Lecanuet à Rouen

En 1930, Pablo Picasso acquiert le château de Boisgeloup, dans l’Eure. Il n’est pas loin de la maison de Claude Monet, mort en 1926. Deux destins se croisent, mais également deux époques. L’œuvre de Picasso connaît une importante évolution au cours de l’entre-deux-guerres, marquée par le retour à l’ordre, puis par un travail intensif sur la sculpture. Picasso est-il venu à Rouen à cette époque ? Aurait-il pu y croiser Marcel Duchamp, originaire de Blainville-Crevon et qui revient séjourner dans la ville à plusieurs reprises ? Aurait-il pu y croiser Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir, qui se retrouvaient au café Le Métropole ? La nouvelle gare de Rouen, dans le style art déco, venait d’être inaugurée en 1928.
C’est cette époque féconde de l’entre-deux-guerres, encore trop méconnue dans l’histoire normande, que cette journée d’études souhaite faire revivre au travers d’interventions qui toucheront à l’histoire de la ville, de ses héritages comme de sa modernité. Quel air respirait-on à Rouen, au Havre, avant le grand bouleversement de la Seconde Guerre mondiale ? Nous élargirons le prisme au-delà du cercle rouennais pour envisager la présence d’artistes majeurs sur le territoire normand à cette époque, notamment celle de Georges Braque.

Programme

Télécharger le programme en pdf

  • 09h30 : accueil des participants
  • 10h00 :Présentation de cette journée d’études, organisée par le musée des Beaux- Arts à Rouen et le Groupe de recherche en histoire de l’Université de Rouen (GRHis), par Sylvain Amic, Directeur de la RMM
  • 10h15 – 10h45 : Virginie Perdrisot (commissaire de l’exposition Picasso à Boisgeloup), Boisgeloup : l’atelier normand de Picasso
  • 10h45 – 11h15 : Guy Pessiot (Historien, écrivain, adjoint au Tourisme et Patrimoine à la Ville de Rouen), La ville de Rouen dans les années trente / urbanisme, architecture, société ou le modernisme à doses modestes
  • 11h15 – 11 h45 : Yannick Simon (professeur de musicologie à l’Université de Rouen), L’opéra de Rouen dans les années trente et le wagnérisme
  • 11h45-12h15 : discussion.
  • 12h15 – 14h : déjeuner
  • 14h00- 14h30 : Denis Labouret (maître de conférences de littérature française à l’université Paris-Sorbonne), L’Amérique commence au Havre : la Normandie et le Normandie des écrivains (autour de 1935)
  • 14h30 – 15h00 : Martine Sautory (Historienne de l’art), Georges Braque et Paul Nelson à Varengeville
  • 15h-15h30 : pause
  • 15h30 – 16h00 : Hadrien Viraben (doctorant en histoire de l’art), Giverny dans les années trente
  • 16h00 – 16h30 : Joanne Snrech (commissaire de l’exposition L’Invisible vu), La collection d’art moderne du musée des Beaux-Arts de Rouen
  • 16h30 – 17h00 : discussion et clôture de la journée

Cette journée d’études est organisée par le musée des beaux-arts de Rouen et lien avec le GRHis (Groupe de recherche en histoire de l’Université de Rouen)

Comments are closed.