Médias

Archives

Mazarinades et territoires

Carte non disponible

Date / Heure
Date(s) - 20/08/2020 - 27/08/2020
Toute la journée

Emplacement
Château de Cerisy

Catégories


Direction : Stéphane HAFFEMAYER, Tadako ICHIMARU. Avec le concours de Patrick REBOLLAR

Présentation

Quels rapports les mazarinades entretiennent-elles avec les territoires ? Ceux des provinces plus ou moins soumises, des pays alliés ou ennemis, de la cour du roi, des parlements, des fiefs nobiliaires, des diocèses, des villes, des imprimeurs. La dimension spatiale se lira aussi dans la déclinaison des lieux symboliques, toponymes historiques ou fiefs des grandes familles. Elle se dévoilera également dans des espaces en représentation, un théâtre urbain qui offre une géographie sociale de l’application des lois et de la contestation. Du point de vue patrimonial, il conviendra aussi de s’interroger sur les logiques de localisation des collections jusqu’à nos jours. Comment certaines ont-elles traversé les siècles et les continents ? Que peut encore nous apprendre la géolocalisation des collections ? Aujourd’hui, grâce aux humanités numériques, les mazarinades sont devenues plus accessibles que par le passé et nul doute qu’elles ont encore beaucoup à nous apprendre sous l’angle d’une analyse spatiale : celle-ci s’entend dans un sens large et pluridisciplinaire, impliquant à la fois les chercheurs universitaires, les personnels de la conservation du patrimoine, les collectionneurs et les bibliophiles savants.

Participation aux frais

Téléchargement du bulletin d’inscription (pdf)

  • Arrhes d’engagement : 105 € (étudiant de moins de 28 ans : 51 €)
  • Séjour complet (7 jours) : 595 € (Étudiant de moins de 28 ans : 280 €)
  • Séjour fractionné : 105 € par jour (Étudiant de moins de 28 ans : 51 € par jour)

Organisme déclaré au titre de la Formation professionnelle continue, enregistré sous le numéro: 25 50 00326 60.

Programme provisoire

Télécharger au format pdf

Jeudi 20 août

Après-midi: ACCUEIL DES PARTICIPANTS

Soirée: Présentation du Centre, des colloques et des participants

Vendredi 21 août

Matin:

  • Stéphane HAFFEMAYER & Tadako ICHIMARU : Ouverture
  • Stéphane HAFFEMAYER : Chanter la contestation politique à Paris : le pouvoir face aux chansons de la Fronde (1648-1653)
  • Patrick REBOLLAR : De la fouille textuelle à la cartographie des mazarinades, l’exemple du LeTSAJ

Après-midi:

  • Tadako ICHIMARU : En tirant le fil du Japon dans les mazarinades…
  • Melaine FOLLIARD : Obscénité et athéisme dans le corpus du Projet Mazarinades : remarques sur la fonction de la poésie en contexte pamphlétaire

Samedi 22 août

Matin:

  • Myriam TSIMBIDY : Le recueil de mazarinades pendant la Fronde : assemblage aléatoire ou habile agencement ?
  • Christophe VELLET : Éditions de mazarinades et propagande imprimée à Orléans pendant la Fronde

Après-midi: La Bibliographie des mazarinades : présentation et stratégies de recherche, atelier animé par Gina MARS

  • Édouard KLOS : Les mazarinades dans un territoire à l’écart des conflits, l’exemple lyonnais
  • Philippe MAURAN : Territoires dans le Journal de Jean Vallier ou la géographie dans une anti-mazarinade

Dimanche 23 août

Matin:

  • Virginie COGNÉ : Quand Condé dirige et informe Paris : la circulation de l’information pour le parti des Princes, été 1652
  • Céline GRAILLAT-MANSUY : Les mazarinades en Suisse : tour d’horizon et le cas de la collection de Soleure

Après-midi: Atelier de fouille lexicale dans le corpus du Projet Mazarinades, atelier animé par Patrick REBOLLAR

  • Carrie F. KLAUS : Les dames, la justice, et les Mazarinades
  • Tsuyoshi SHISHIMI : Montaigne plagié dans une mazarinade

Lundi 24 août

DÉTENTE

Mardi 25 août

Matin:

  • Laura BORDES : Les mazarinades du fonds aixois sont-elles aixoises ?
  • Jean-Dominique MELLOT : La Muse dialectale (et frondeuse ?) de l’imprimeur-poète rouennais David Ferrand (1589-1660)

Après-midi: Paléographie : méthodologie et pratique, appliquées aux mazarinades, atelier animé par Baptiste ÉTIENNE

  • Léonard DAUPHANT : Pour une géohistoire de l’insulte : espaces mentaux et ethnotypes, des chansons de geste aux mazarinades (XIIe-XVIIe siècles)
  • Teresa MALINOWSKI : La Pologne dans les mazarinades : une entrée de lecture inédite

Mercredi 26 août

Matin:

  • Antonella AMATUZZI : Déterritorialiser les mazarinades pour étudier la variation du français classique
  • Takeshi MATSUMURA : Sur quelques mazarinades en proverbes

Après-midi: De quelques particularités de bibliographie matérielle des mazarinades, atelier animé par Jean-Dominique MELLOT

  • David ESCARPIT : Le “bordousain” : interdialectalité et hybridation linguistique dans les textes occitans de la Fronde bordelaise (1649-51)
  • Baptiste ÉTIENNE : Mazarinades : le duc, la duchesse et la Fronde en Normandie

Jeudi 27 août

Matin: Stéphane HAFFEMAYER & Tadako ICHIMARU : Conclusion

Après-midi: DÉPARTS

Comments are closed.