Médias

Archives

Les femmes prennent la plume : du militantisme au journalisme

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 10/12/2010
9:00 - 17:00

Emplacement
Université de Rouen - UFR de Lettres

Catégories


Journée d’étude (1/2)

Vendredi 10 décembre 2010

> Université de Rouen, UFR des LSH, salle F311

Selon Marie Ebner-Eschenbach dès qu’une femme a su lire s’est posée la question de l’écriture des femmes, écriture par les femmes, écriture sur les femmes. La lecture, mais aussi le contexte dans lequel elles vivent, ont poussé certaines à s’engager pour toutes. Elles ont lutté pour le droit à l’éducation, pour le suffrage, pour les droits des femmes, pour  une société plus juste, et donc elles ont écrit sur ces questions.

La journée d’étude se propose d’étudier entre 1830 et 1930 les processus qui ont conduit les femmes, quels que soient les espaces, quelles que soient leurs circonstances, à prendre la plume, à écrire et à diffuser ce en quoi elles croyaient.

Programme

> Matin

9h30. Ouverture des travaux par Laurence Villard, vice-présidente de l’Université de Rouen, et Élisabeth Lalou,  directrice du GRHIS.

Introduction par Myriam Boussahba-Bravar et Paul Pasteur

« Flora Tristan, journaliste entre Paris et Londres » (Maire Cross, Newcastle University)

« Je recrute des citoyennes pour le royaume de la liberté » Le Frauen-Zeitung de Louise Otto-Peters (1848-1852) » (Marianne Walle, Université de Rouen)

« Féminisme et journalisme : l’exemple d’Olympe Audouard (1830-1893) » (Isabelle Ernot, docteure en histoire)

> Après-midi

« La Fronde entre militantisme et journalisme professionnel, audace et ambivalence d’une plume féministe en France à la Belle époque » (Florence Rochefort, EPHE-CNRS GSRL)

« La femme au fouet, puis à la plume (1906, Grande-Bretagne) le journalisme comme récit théorisé du militantisme chez Teresa Billington-Greig (1877-1964) » (Myriam Boussahba-Bravard, Univeristé Paris Diderot)

« Prendre la plume pour s’imposer dans le parti ? Le cas de Therese Schlesinger, militante sociale-démocrate autrichienne » (Jean-Numa Ducange, Université de Rouen)

« Prises de paroles poétiques et politiques dans la carrière d’Una Marson » (Florence Cabaret, Université de Rouen)

Conclusions par Myriam Boussahba-Bravard et Paul Pasteur.

Téléchargez l’affiche

Téléchargez le programme

Responsables scientifiques

Myriam Boussahba-Bravard (université Paris-Diderot)

Paul Pasteur (université de Rouen)

Renseignements

GRHIS – Université de Rouen

UFR des Lettres et Sciences Humaines

Rue Lavoisier – 76821 – Mont-Saint-Aignan – CEDEX
Tél. 02 35 14 71 00 – Fax. 02 32 76 94 00
E.mail : florence.lepouze@univ-rouen.fr

Partenariat

LARCA (université Paris Diderot)

 

Comments are closed.