Médias

Archives

Entre maison, famille et entreprise. Obligations familiales et travail non rémunéré pour le marché de la fin du moyen-âge à l’époque contemporaine

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 23/10/2014 - 24/10/2014
Toute la journée

Emplacement
Ecole Française de Rome

Catégories Pas de Catégories


Sans titreCe colloque constitue une occasion de bilan des débats et d’approfondissement des nouvelles pistes thématiques ouvertes lors des rencontres précédentes du programme « Travail en famille, travail non rémunéré. Formes et acteurs du travail domestique productif en Europe (XVe-XXIe siècle) ». Il portera, en premier lieu, sur les obligations légales, familiales et plus largement sociales liées aux activités marchandes effectuées par les membres de la famille dans la sphère domestique. En deuxième lieu, il a pour but de donner des aperçus qualitatifs et quantitatifs sur les retombées matérielles et immatérielles des multiples formes du travail en famille non rémunéré pour le marché. La dimension domestique ou extra-domestique des activités exercées par les différents membres de la famille sera analysée en fonction de leur caractère marchand et des différentes formes de leur (éventuelle) rémunération. La frontière entre prestations dues et travail impliquant une rétribution est cependant loin d’être nette et définie, ce que les débats autour du concept même de travail et de salaire, pour les époques anciennes comme pour celles contemporaines, montrent efficacement.
Les obligations inhérentes aux liens familiaux peuvent être définies par des lois ou des coutumes, dont il importera de reconstituer les attendus et les moments forts qui scandent leur évolution. Elles ont cependant une contrepartie : elles comportent toute une série de droits également définis par la loi et/ou des normes sociales et coutumières. Il s’agira aussi de détailler les devoirs de protection et les garanties dont sont censés bénéficier les membres de la famille (des droits aux aliments à l’assistance due par chef d’atelier/ pater familias à ceux qui dépendent de sa personne et de ses biens).
Enfin, on examinera les éléments de réciprocité et l’imbrication entre retombées marchandes et non marchandes du travail non rémunéré, en focalisant l’attention tant sur les conditions d’équilibre que sur les tensions et les modalités de règlement des intérêts divergents.

 

Comments are closed.