Médias

Archives

Culture des républicanismes : pratiques, représentations, concepts, de la Révolution anglaise à aujourd’hui

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 21/11/2013 - 22/11/2013
Toute la journée

Emplacement
Université de Rouen - UFR de Lettres

Catégories Pas de Catégories


Colloque international

Jeudi 21 et vendredi 22 novembre 2013

> Université de Rouen, UFR des Lettres, Salle du Conseil

 

cultur&republicanismesCe colloque pluridisciplinaire aborde les cultures des républicanismes sous l’angle de la circulation des pratiques, des représentations et des concepts dans le temps, dans l’espace, mais également entre champs académiques. Le républicanisme doit être entendu au sens large d’une culture de la chose publique – ce qui renvoie à l’étymologie – et non exclusivement au sens étroit et usuel d’une forme de gouvernement définie par opposition à la monarchie. Le colloque privilégie les républicanismes inscrits dans des traditions révolutionnaires. Il se penche sur la manière dont l’idéal républicain façonne la Révolution anglaise débouchant sur le régicide, l’abolition de la monarchie et de la Chambre des Lords au milieu du XVIIe siècle, et perdure dans le contexte de l’absolutisme européen. Il examine la transition du XVIIIe au XIXe siècle, moment charnière au cours duquel les réactions aux révolutions du monde atlantique et l’impact de l’industrialisation conduisent à l’élision du paradigme jusnaturaliste, à la modification de la question républicaine et à l’émergence des théories socialistes. La période la plus contemporaine permettra de mesurer l’actuel regain des problématiques du républicanisme, lorsqu’elles sont appréhendées comme des outils efficaces pour déterminer des normes politiques à partir desquelles refonder nos sociétés en crise. A travers les cultures des républicanismes c’est en particulier le politique face à l’emprise de l’économique qui retiendra notre attention. Cela nous conduira à mettre l’accent sur les notions de liberté, d’égalité, de propriété et de citoyenneté.

 

 

Programme

 

Jeudi 21 novembre

> Matin

Les genèses républicaines et le couple république-monarchie. Présidence Allan Potofsky (Université Paris Diderot-LARCA)

9h15. Accueil des participants

9h45. Introduction. Jean-Numa Ducange (Université de Rouen-GRHIS)

10h00. 1649 en Angleterre : la République à inventer. Myriam-Isabelle Ducrocq (Université Paris Ouest Nanterre)

10h20. La succession héréditaire et la République : l’exemple de James Burgh, « Commonwealthman » du XVIIIe siècle. Alexandra Sippel. (Université Toulouse Le Mirail)

10h40. Pause

10h50. La transition vers une république sans roi. Eléments historiques sur l’incompatibilité d’un gouvernement monarchique appliqué à la République française. Juin 1791-janvier 1793. Alexandre Guermazi (Université Paris Diderot-ICT).

11h10. « Relier en un tome les cinq volumes du Directoire » ou la République monarchique de Charles-François Dumouriez (1795). Marc Belissa (Université Paris Ouest Nanterre-CHISCO)

11h30-12h00. Discussion

 

> Après-midi

Principes et construction des modèles. Présidence Antoni Domenech (Université de Barcelone)

14h00. Politique républicaine et politique de l’utopie en France dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle. StéphanieRoza (Université de Grenoble)

14h20. La propriété dans le républicanisme de Rousseau : dépassement de la propriété privée ou alternative ? Pierre Crétois (Université de Tours)

14h40. Une république démocratique et sociale des droits de l’homme selon Robespierre et Saint-Just, 1792-1794. Florence Gauthier (Université Paris Diderot-ICT)

15h00. Le républicanisme des Modernes. Madame de Staël, Constant et les principes qui doivent fonder la République en France (1795-1799). Stefano De Luca (Université Suor Orsola Benincasa de Naples)

15h20-15h50. Discussion

15h50-16h10. Pause

Les circulations des modèles. Présidence Rémi Dalisson (Université de Rouen-GRHIS)

16h10. La représentation, le transfert et la réception de l’idée de « république fédérative » au moment de la révolution française. Raymonde Monnier (CNRS)

16h30. La question du républicanisme transatlantique : l’exemple des écrits en prose de Joel Barlow en France. Carine Lounissi (Université de Rouen-LARCA Paris Diderot)

16h50. Républicanismes et fédéralisme dans les « dix ans préparatoires » de l’Unité italienne : Carlo Cattaneo, Giuseppe Ferrari et Niccolò Tommaseo. Anna-Maria Lazzarino del Grosso (Université de Gênes)

17h 10. Mazzini, la Révolution française  et la culture républicaine française. Jean-Yves Frétigné (Université de Rouen-GRHIS)

17h30-18h00. Discussion

 
Vendredi 22 novembre

> Matin

Économies politiques républicaines. Présidence Benjamin Coriat (Université Paris Nord-CEPN)

10h00. L’humanisme commercial en France, des Lumières à la Révolution Arnault Skornici (Université Paris Ouest Nanterre)

10h20. « Républicaniser le commerce », un projet de mise en œuvre d’une économie morale à Lyon. Marco Marin (Université de Trieste)

10h40. Pause

10h50. Pour une économie politique républicaine : à propos d’une critique d’inspiration smithienne du capitalisme. David Casassas (Université de Barcelone)

11h10. Penser la propriété partagée au XXIe siècle : un nécessaire retour à la fragmentation des droits ? Fabienne Orsi (IRD, SESSTIM, Marseille)

11h30-12h00. Discussion


> Après midi

Les relations aux modèles révolutionnaires. Présidence Anna-Maria Lazzarino del Grosso (Université de Gênes)

14h00. Les deux Républiques. La révolution de 1848 dans l’histoire du républicanisme en France. Samuel Hayat (Queen Mary Université de Londres).

14h20. La souveraineté du peuple à l’épreuve de l’école de la République (1870-1940) Marc Deleplace (Université Paris Sorbonne – CH19).

14h40. Les temps héroïques sont clos …L’événement discursif fondateur de la Troisième République (1870-1880) Aude Dontenwille-Gerbaud (Université Paris Est-CEDITEC).

15h00-15h30. Discussion

15h30-15h45. Pause

 Examens des héritages Présidence Christophe Miqueu (Université de Bordeaux 4-SPH)

 15h45. Inherited interpretations of John Locke and real history: how to overcome the liberal frame Jordi Mundó (Université de Barcelone)

16h05. Tradition républicaine, économie politique classique et théorie économique néoclassique Antoni Doménech (Université de Barcelone)

16h25. La république contre le primat des droits ? Un examen critique du renouveau républicain Christopher Hamel (Université libre de Bruxelles)

16h45-17h15. Discussion

17h15-17h30. Conclusion : Yannick Bosc (Université de Rouen-GRHIS)

Organisateurs : Groupe de Recherche d’Histoire de l’Université de Rouen (GRHis), Centre d’Économie de l’Université Paris Nord, Laboratoire de Recherche sur les Cultures Anglophones de l’Université Paris Diderot.

Laboratoires partenaires : Département de Théorie Sociale, Philosophie du Droit et Méthodologie des Sciences Sociales de la Faculté d’Économie de l’Université de Barcelone (projet FFI2012-33561, MINECO, Spain), Centre de Théorie Politique de l’Université Libre de Bruxelles.

Renseignements et inscription :
GRHis – Université de Rouen, UFR des Lettres et Sciences Humaines
Rue Lavoisier – 76821 Mont-Saint-Aignan cedex
Tél. 02 35 14 71 00

Comments are closed.